Le conservatoire de Thouars s'installe à l'hôtel Tyndo, chef d'oeuvre du XVe siècle

Publié le
par
Claire Lelong
dans

Environnement

Energie

Deux-Sèvres

En réhabilitant l’hôtel Tyndo pour y installer son conservatoire de musique et de danse, la communauté de communes du Thouarsais a fait le pari du patrimoine plutôt que de la construction neuve. Le choix de ce territoire à énergie positive conjugue revitalisation du centre-ville, économie du projet et politique culturelle.

A la fin des années 2000, les élus de la communauté de communes du Thouarsais envisagent de regrouper conservatoire de musique et de danse sur un site commun. Deux hypothèses prévalent alors : construire un nouvel équipement sur la ville-centre ou réhabiliter l'hôtel Tyndo, patrimoine du XVe siècle désaffecté depuis 30 ans au cœur de Thouars. "L'hypothèse de la réhabilitation a été très discutée, la décision s'est joué à deux voix près entre les partisans du neuf et ceux de la rénovation, souligne le vice-président à la culture de l'EPCI, Jean Giret. Pour beaucoup d'élus, le neuf paraissait moins risqué financièrement et plus rassurant techniquement." En 2011, la communauté de communes fait le choix de la réhabilitation afin de redonner vie à ce patrimoine en péril.

Programme conçu par l’équipe pédagogique du conservatoire

Pour s'ajuster au plus près des besoins, le programme de l'équipement est pensé en interne. "Nous avons d'abord travaillé ce programme avec l’équipe pédagogique du conservatoire, puis avec les techniciens de la communauté de communes, précise François Goutal, le directeur du conservatoire. L'étape suivante, menée par l'équipe de maîtrise d’œuvre retenue, consiste à loger le programme dans un bâti atypique. "Le travail des architectes consistait à la fois à retrouver les volumes originaux du bâtiment, tout en agençant intelligemment les différentes salles de pratique en fonction des potentialités de chaque espace", souligne le directeur. Les petites pièces du XVe siècle abritent ainsi les locaux administratifs, la partie danse a rejoint les bâtiments plus larges du XIXe tandis que la salle de diffusion (dédiée aux auditions et aux spectacles) a pris place dans les combles disposant d'une largeur suffisante.

Projet efficient au plan énergétique…

Le bâtiment réhabilité bénéficie de doubles fenêtres isolantes : elles permettent de conserver le cachet des anciennes huisseries à l'extérieur, tout en assurant confort acoustique et isolation thermique performante. Sur le plan des fluides, c'est un lieu très performant : la facture de chauffage n'est pas plus importante que sur l'ancien site de musique... pour une surface trois fois plus grande ! "Tyndo est devenu un emblème de notre politique active en matière énergétique avec une empreinte carbone plus limitée que si l'on avait construit du neuf et un projet réalisé sans consommer de terres agricoles", ajoute l'élu.

… et économe au plan financier : 1.850 € HT du m2

Au final, la réhabilitation s'avère particulièrement compétitive au plan financier : 1.850 € HT du m2, un prix inférieur à du neuf. Du fait du volet patrimonial du projet, Tyndo a aussi bénéficié d'aides financières importantes permettant à la communauté de communes de ne supporter ainsi que 47% du coût final du projet (voir encadré sur le financement).

Lieu de rayonnement culturel

Un nouveau lieu, ce sont aussi de nouveaux usages. En premier lieu, une interdisciplinarité renforcée : "Nous formons enseignants de musique et de danse conjointement, nous pouvons proposer des cours d'éveil musique et danse et des auditions communes", précise le directeur. La communauté de communes a aussi étoffé sa saison culturelle qui propose des spectacles sur le site et en itinérance dans les communes. Le pôle culturel de l'EPCI - deux agents menant des projets culturels sur tout le territoire communautaire- est aussi installé sur place. Enfin, Thouars étant labellisée Ville d'Art et d'Histoire, de nombreuses visites patrimoniales sont proposées sur le site. Le nouvel hôtel Tyndo est ainsi devenu un véritable carrefour, au croisement des différentes formes d'arts et pratiques culturelles.

Financement
Le coût global du projet se monte à 7,3 millions d'euros HT, dont 6 millions d'euros HT pour les travaux sur le bâtiment. La ville de Thouars a apporté un fonds de concours de 1,3 millions d'euros, dont 300.000 € correspondent à la cession du bâtiment. Le solde à charge de la communauté de communes du Thouarsais est de 47% du coût total.

 

Un lieu dynamique qui revivifie le centre-ville
Ouvert au public en septembre 2015, l’hôtel Tyndo réhabilité est aussi inséré dans un projet urbain plus global. La démolition d'un bâtiment construit tardivement a permis de mettre en valeur les remparts de la ville et d'ouvrir une promenade vers la vallée du Thouet. Le site est désormais traversant avec la création d'un escalier qui relie ville haute et ville basse. Enfin, un jardin public remplace un ancien parking. "C'est une véritable plus-value apportée au centre-ville de notre communauté et qui contribue à une appropriation plus large des lieux par tous les habitants du territoire", souligne le vice-président.

Communauté de communes de Thouarsais

Nombre d'habitants :

36382

Nombre de communes :

33

Conservatoire Tyndo, 6 rue du Président Tyndo
79100 Thouars

Jean Giret

Vice-président à la culture

François Goutal

Directeur
Haut de page