Les étapes-clés de la création d'un circuit numérique touristique intercommunal (67)

Publié le
dans

Développement économique

Tourisme, culture, loisirs

Bas-Rhin

Un an après avoir lancé son circuit numérique sur le site de la bataille de Reichshoffen (6 août 1870), la communauté de communes de Sauer-Pechelbronn, dans le Bas-Rhin, livre un retour d’expérience.

A l’occasion du 140e anniversaire de la guerre franco-prussienne - qui se soldera par le rattachement de fait de l’Alsace et d’une partie de la Lorraine à l’Allemagne -, la communauté de communes de Sauer-Pechelbronn (24 communes, 18.000 habitants) a créé un circuit touristique numérique sur les lieux du conflit, qui couvrent 4 de ses 24 communes. Les visiteurs se connectent via leur réseau de téléphonie mobile au site www.6aout1870.fr ou téléchargent dans leur Smartphone l’application multimédia Mobi’1870 sur l’Apple Store. Ils sont ainsi guidés tout au long de leur visite, qu’ils peuvent organiser à leur convenance.

Fédérer tous les acteurs du projet

Il a fallu près d’un an de maturation avant le lancement effectif du circuit. Des élus et des techniciens ont assuré la coordination et veillé au respect de l’ensemble des procédures pour ce projet destiné à un public familial, qui a mobilisé des acteurs fort divers. Les premières réunions se sont déroulées au printemps 2010 : les associations intéressées ont étudié les contenus historiques, des enseignants les aspects pédagogiques, tandis que l’agence de développement touristique du Bas-Rhin veillait à la cohérence de l’ensemble du projet et à celle de l’outil informatique. Pendant plusieurs mois, de nombreuses réunions thématiques ont eu lieu, rassemblant les partenaires concernés par l’ordre du jour. Une fois le cahier des charges bien défini, une entreprise spécialisée dans le développement d’applications mobiles et de sites internet a pris en charge les aspects techniques et graphiques. Son intervention a mobilisé près de 70% du budget de 28 000 euros, financé à égalité par le conseil général du Bas-Rhin et la communauté de communes. Le reste du budget a été consacré à la traduction des contenus et à de la signalétique. Le site et l’application ont été livrés en mai 2011 et le circuit inauguré le 9 mai à l’occasion de la Journée de l’Europe.

D’abord définir les objectifs et les publics cibles

"Avant d’élaborer les contenus, le graphisme et les fonctionnalités de l’outil informatique, il faut d’abord se demander quels publics on veut toucher, indique Anne Glock, chargée de mission à la communauté de communes. Nous avons conçu ce circuit numérique pour les familles, parce que nous avons constaté que la guerre de 1870 était très peu connue en dehors d’un cercle de spécialistes, alors que les répercussions sur notre territoire ont été très importantes. Cette clarification des objectifs a ensuite guidé nos choix." D’autres questions-clés d’ordre technologique doivent également être soulevées en amont : peut-on installer un réseau Wifi sur le territoire ? Le circuit est-il bien couvert par les réseaux de téléphonie mobile ? Ces dernières questions n’ont pas été assez clairement posées lors de la conception du projet. En effet la proximité d’une base aérienne et l’étendue du circuit rendent impossible l’installation d’une connexion Wi Fi. "Nous avons mis en place une solution palliative en concevant une version plus légère de l’application sans les vidéos afin de réduire le coût du téléchargement pour les étrangers", précise la chargée de mission. En effet, les visiteurs étrangers - dont beaucoup d’Allemands qui découvrent le site de la bataille - paient un prix exorbitant pour télécharger l’application ou pour se connecter au site internet depuis la France parce que cette prestation n’est pas comprise dans les forfaits de leurs pays d’origine.

Mettre les acteurs locaux en situation de s’approprier le projet

Une fois le projet achevé, il est indispensable de mettre les acteurs locaux (élus, associations, commerçants…) en situation de s’approprier le nouvel outil pour qu’ils puissent en faire une promotion efficace. "Rétrospectivement, nous aurions dû davantage consacrer de temps à la présentation de l’outil auprès de nos partenaires, en détailler concrètement la prise en main et le fonctionnement, constate la chargée de mission. Par exemple, en organisant une visite du site avec des acteurs locaux équipés d’un Smartphone pour leur faire tester l’application en situation réelle."

En mai 2012, le bilan de l’opération est encore mitigé. L’objectif de 50 visites numériques par semaine n’est pas encore atteint mais la saison estivale n’avait pas encore eu lieu. De nouveaux développements sont envisagés : simplifier l’outil, l’ouvrir à d’autres thématiques - par exemple les châteaux forts nombreux dans la région -, enrichir les contenus et créer des partenariats avec les commerces locaux sont des pistes actuellement à l’étude.

Victor Rainaldi pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info
 

Communauté de communes de Sauer-Pechelbronn

Nombre d'habitants :

18000

Nombre de communes :

24

1 rue de l'Obermatt
67360 Durrenbach
info@sauer-pechelbronn.fr

Charles Schlosser

Anne Glock

Chargée de mission
Haut de page