Les habitants dessinent le nouveau « village » de Vitrolles

Publié le
par
Banque des Territoires
dans

Dialogue citoyen

Smart city

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Faire participer la population aux projets d’aménagement plutôt que de proposer des projets tous ficelés : telle est la volonté de la municipalité de Vitrolles élue en 2014. Pour se lancer, elle cible le quartier emblématique du « village ». Après une dizaine d’ateliers, le réaménagement de la place principale a été réalisé, suivant la plupart des vœux exprimés par les habitants.

Classée « ville nouvelle », Vitrolles est passée de 5000 à 35 000 habitants en l’espace de trente ans. Une croissance à vitesse grand V, avec l’émergence de nouveaux quartiers, dans laquelle le « village » - premier espace urbanisé dans la ville – s’est senti noyé.

Missionné par les élus, le CAUE 13 (Conseil d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement des Bouches-du-Rhône) livre son diagnostic début 2015 : le « village » a perdu de de son attractivité ; quelque peu éteint, il est surtout dévolu au stationnement. La mairie organise alors une première réunion publique en juin 2015 à laquelle participent 120 personnes. Il leur est proposé de travailler sur trois zones du quartier : la place de l’Aire, l’école de filles et le parc Gounelle et, enfin, l’îlot de la Poste. Au fil des réunions, le réaménagement de la place de l’Aire cristallise les discussions et est défini comme prioritaire : « Mieux valait bien zoomer et commencer petit », estime Michel Piquet, conseiller municipal délégué au patrimoine et au tourisme.

« Le village autrement »

Il se trouve que la direction du tourisme est installée à quelques pas de la place. C’est donc ce service qui a piloté la série d’ateliers de concertation, intitulée « le village autrement » : une dizaine de réunions ouvertes à tous, librement et de manière anonyme, pendant dix-huit mois, qui ont attiré entre 20 et 25 personnes. Les participants qui le souhaitaient pouvaient recevoir par mail le compte-rendu de chaque réunion, qui était systématiquement mis en ligne sur le site de la ville. « Les habitants ont fait des suggestions, leurs desiderata ont été accueillies, écoutées, discutées, et actées autant que possible, poursuit l’élu de Vitrolles. Mais construire un parking souterrain, comme l’ont demandé certains, n’était pas réalisable ».

Pour la ville, un agent des services techniques assistait à chaque réunion, ainsi que des membres du service tourisme et le conseiller municipal délégué au patrimoine et au tourisme. À partir de là, les services techniques ont construit différents scenarii. Les choix ont été présentés en réunion publique en juin 2018 et un consensus a été trouvé.

Fontaine, arbres et zone piétonne

Au programme du réaménagement : la définition d’une zone piétonne protégée, un boulodrome réduit pour gagner de la place et améliorer la circulation et le stationnement, la pose d’une double borne de recharge pour véhicule électrique, l’installation d’une fontaine et la plantation d’arbres, permettant des déambulations à l’ombre. La nouvelle place de l’Aire a été inaugurée en juin 2019. Les contributeurs se montrent satisfaits. Reste à restaurer les bâtiments communaux qui entourent la place.

 

Un exemple pour les autres concertations

« Notre objectif de participation citoyenne a été atteint. La concertation autour de la place de l’Aire a été un galop d’essai concluant que nous reproduisons dans d’autres projets en cours, comme le parc des Amandiers et le parc Fernandel », précise Michel Piquet. La ville envisage de développer une application mobile dédiée aux grands projets d’aménagement, qui aurait vocation à recueillir les contributions écrites des personnes qui ne peuvent pas se rendre aux réunions.

L'essentiel

Frise chronologique

Satisfactions et difficultés

Avoir réussi un projet de concertation et l’avoir mené jusqu’à l’inauguration

Le satisfecit des riverains face à un espace plus agréable à vivre

Une mobilisation des habitants relativement limitée

Les trois bâtiments entourant la place n'ont pas pu être requalifiés (budget)

Résultats

Deux réunions publiques ; une dizaine d’ateliers attirant entre 20 et 25 participants à chaque fois

Une place plus agréable à vivre, redynamisée

La concertation s’est enclenchée pour d’autres projets d’aménagement

L'astuce:

Se lancer franchement sans crainte, faire confiance aux habitants qui ont une expertise de la vie dans le quartier et peuvent proposer des idées pertinentes.

Michel Piquet, conseiller municipal délégué au patrimoine et au tourisme

Contact

Ville de Vitrolles

Nombre d'habitants :

33800
Place de Provence
13127 Vitrolles

Michel Piquet

Conseiller municipal délégué au patrimoine et au tourisme
Haut de page