L'Europe au collège

Publié le
dans

Tourisme, culture, loisirs

Loire-Atlantique

Le conseil général de Loire-Atlantique incite les collégiens à développer des projets à caractère européen. Il propose pour cela un dispositif spécifique intitulé "Cercles Europe-collèges" qui apporte soutien financier, outils pratiques et contacts aux collèges désireux de sensibiliser leurs élèves à l'Europe.

En 2006, le conseil général de Loire-Atlantique a réactivé un dispositif (mis en place en 1993) destiné à sensibiliser les jeunes collégiens à l'Europe : les "Cercles Europe-collèges". Il incite les établissements à développer des projets à caractère européen, afin de valoriser la citoyenneté et de faire découvrir les particularités des Etats membres. Tout collège qui souhaite participer doit présenter un programme décrivant le projet et les différentes étapes au service départemental Tourisme et Relations internationales. Le projet peut être développé par une ou plusieurs classes. Une fois inscrit, le collège bénéficie du label "Cercles Europe-collèges" et des outils sont mis à sa disposition pour une durée d'un an : une mallette comprenant des éléments ludiques et pédagogiques (drapeau, carte, jeu de société, guide sur les institutions...) ainsi qu'une dotation de 150 euros pour l'achat d'ouvrages. Le conseil général propose également des partenariats avec des collèges en Allemagne, Pologne et Hongrie. Il prête quatre expositions sur l'Europe pour une durée de dix jours : "Jeunes d'Europe", "L'élargissement, carnet de voyage de Tallinn à Nicosie", "l'Europe de 6 à 27 pays" ou encore "L'Union européenne, histoire et institutions". Il a choisi de subventionner plusieurs associations à caractère européen afin d'aider les collégiens dans leurs réalisations. L'une d'elles propose des animations (10 heures maximum) par des professionnels : ateliers "un nouveau regard", "théâtre forum" en langues étrangères. Le conseil général finance 50% du coût horaire. Une autre association fait intervenir des étudiants étrangers dans les collèges.

Quarante-quatre collèges engagés en 2009

Des projets très variés ont ainsi vu le jour : présentation de contes européens à d'autres collèges, réalisation d'une brochure sur les villes portuaires européennes, création d'un jeu de société sur l'Europe... Enfin, pour les collèges n'ayant pas de projet particulier, le conseil général a établi un partenariat privilégié avec la Maison de l'Europe à Nantes qui propose notamment le concours " Vivre l'Europe ", sur le thème " Être collégien en Europe : études et vie scolaire, famille et vie sociale, en 2008 " et " Filles et garçons, hommes et femmes " en 2009. Un jury, composé de représentants de l'inspection académique, du conseil général et des associations partenaires, étudie les projets et récompense le meilleur par un voyage de quelques jours en Europe. Pour mieux faire connaître son initiative, le conseil général a renforcé sa communication : une plaquette annuelle, un site Internet enrichi et un courrier adressé chaque année aux directeurs de collège pour les informer. "Il est encore difficile de faire connaître les Cercles Europe, car les collèges sont très sollicités" explique Catherine Touchefeu, vice-présidente du conseil général, déléguée à l'enseignement. Cette opération connaît cependant un succès grandissant : quarante-quatre établissements aujourd'hui sont engagés contre vingt-sept en 2005, sur les 135 collèges du département. La gestion du dispositif, du concours et des partenariats mobilisent une personne à temps complet au service du tourisme et des relations internationales. Hors frais de fonctionnement, le coût du dispositif est d'environ 20.000 euros par an pour les dotations et subventions aux associations partenaires, auxquels s'ajoutent environ 10.000 euros pour le concours incluant les dotations, l'organisation et le financement du voyage à gagner.

Aude Rambaud / PCA pour la rubrique Expériences des sites Mairie-conseils et Localtis

Conseil général de Loire-Atlantique

3 quai Ceineray BP 94 109
44000 Nantes

Catherine Touchefeu

vice-présidente du Conseil général
Haut de page