Montluçon affiche ses performances énergétiques

Publié le
dans

Organisation territoriale, élus et institutions

Environnement

Energie

Allier

La ville et la communauté d’agglomération de Montluçon (10 communes et 62.000 habitants) ont signé un contrat de performance énergétique avec un opérateur privé. Celui-ci intervient sur 96 sites et s’est engagé à réduire de 17% la facture énergétique. Pour y parvenir, il fallait s’attaquer au bâti et au mode de chauffage, mais aussi modifier le comportement des utilisateurs.  

Le contrat de performance énergétique (CPE) a pour but de réduire les émissions de gaz à effet de serre ainsi que les consommations énergétiques des bâtiments publics pour atteindre les objectifs du Grenelle de l’environnement. Lorsqu’il s’agit d’un contrat de partenariat de longue durée comme le CPE, une collectivité peut faire le choix de confier une mission globale à une société privée, dans le cadre d’un contrat de partenariat public-privé (PPP). Dans ce cas, l’entreprise finance, conçoit tout ou partie, construit, maintient et gère des ouvrages, des équipements publics et des services de l’administration.


Un programme incluant la rationalisation du mode de chauffage

Signé en janvier 2010 pour une durée de dix ans avec une filiale de Véolia Environnement et EDF, le contrat de performance énergétique montluçonnais porte sur l’ensemble des bâtiments de la ville et sur deux sites communautaires. Grâce à ce partenariat public-privé, les élus souhaitent limiter leurs rejets de CO2 (moins 550 tonnes par an) et réaliser des économies d'énergie : moins 16,45% pour la ville, et moins 26,47% pour la communauté d'agglomération. Le programme de travaux a porté sur le pilotage à distance des chaufferies et chaudière, sur l’isolation, en particulier par le recours aux doubles vitrages, et sur la rationalisation du mode de chauffage. Cette rationalisation a été effectuée en recourant au bois énergie pour deux groupes scolaires, en installant des chaudières à condensation sur 17 sites et des pompes à chaleur sur 13 autres, en raccordant deux gymnases à un réseau de chaleur… A cela s’ajoute, la production d’eau chaude sanitaire pour les cuisines centrales par du solaire thermique et une mini-cogénération avec revente d’électricité dans une maison de la Petite enfance.
Ces travaux, achevés le 30 septembre 2010, ont coûté 1.759.713 euros HT. Ils ont été pilotés et financés par le partenaire privé et sont intégrés dans les charges de la ville et de l’agglomération qui réalisent malgré tout des économies : 177.147 euros pour la ville et 117.230 euros pour la communauté par rapport aux contrats précédents. Des travaux d’envergure, donc, qui ont été accompagnés par une intense campagne de communication.


Campagne "Méga" : Montluçon énergie gagnante

Méga est le petit personnage qui accompagne l’ensemble des actions de communication réalisées sur le thème de la performance énergétique. Il est présent dans les écoles où un "'magnet" à coller sur les frigos a été distribué, avec un livet de seize pages expliquant la démarche. Et aussi sur les affiches déclinant des éco-gestes à la portée de tous, dans les expositions destinées à valoriser les économies effectuées… Grâce à ce "marquage", la communication gagne en efficacité. "La communication n’est pas une option, ou un "plus" fourni par notre opérateur, explique Pierre-Antoine Légoutière, adjoint au maire chargé de l’environnement et du développement durable, conseiller communautaire. Nous avons signé un contrat qui précise que 20% des économies d’énergie réalisées doivent venir des utilisateurs. Je crois en l’exemplarité de la collectivité publique et, bien sûr, à notre capacité de communiquer afin d’enclencher un cercle vertueux".
L’élu souligne également que s’occuper d’environnement c’est "gagner de l’argent", ce qui n’est pas du luxe. La précarité énergétique touche, en France, trois millions et demi de foyers !
Certes pour intéresser une société privée, et pouvoir se lancer dans un PPP, il faut avoir une "surface" suffisante. Pour Montluçon, qui compte 40.000 habitants, c’était une option.

Luc Blanchard, pour la rubrique Expériences du site www.mairieconseils.net
 

Ville de Montluçon

Hôtel de Ville-Place Jean-Jaurès
03100 Monluçon

contact

Communauté d'agglomération de Montluçon

Nombre d'habitants :

62000

Nombre de communes :

10
03100 Monluçon

Pierre-Antoine Légoutière

Adjoint au maire chargé de l'environnement et du développement durable, conseiller communautaire
Haut de page