Tarn

Nouvel usage pour une église désaffectée

Développement économique

Tourisme, culture, loisirs

Dans le Tarn, pour maintenir une église désaffectée en état sans qu'elle soit à la charge de la commune, les élus louent l’espace à un artisan d'art.

Lorsque les communes de Bruc et de Montdragon ont fusionné il y a une centaine d’années pour former une seule commune qui compte aujourd'hui 614 habitants, la commune de Montdragon s'est retrouvée propriétaire de deux églises couvrant chacune une paroisse. Puis, du fait de la baisse de la fréquentation religieuse, une interparoissialité a été créée, et l'église de Bruc s'est retrouvée sans paroissien.

Une ferronnière d'art à la recherche d'un local à louer

Bien que cette église soit désaffectée depuis cinquante ans et qu’elle ne présente aucune valeur patrimoniale particulière, les élus de Montdragon ont continué à veiller à son entretien. "C’est ainsi qu'il y a une quinzaine d'années, la toiture a été refaite, explique Roger Dauzats, maire de Montdragon. Compte tenu des contraintes budgétaires, il restait à trouver une solution pour que le bâtiment continue à rester en bon état sans pour autant être à la charge de la commune."
Lorsqu’en 2009, une ferronnière d'art domiciliée sur la commune a fait part de son souhait de louer un local pour élargir son activité, les élus y ont vu l’opportunité de donner une nouvelle affectation à l'église.

S’assurer des accords nécessaires, puis adapter le bâtiment

Il fallait en premier lieu s’assurer des accords nécessaires des parties prenantes. L'association paroissiale de Montdragon a été contactée pour qu'elle procède à une consultation auprès des fidèles qui donnèrent un avis favorable. Quant aux Bâtiments de France, ils n'avaient pas à être saisis puisque l'église ne figurait sur aucun inventaire. Ensuite, il fallait adapter les locaux à une location à usage professionnel : consolidation de la maçonnerie, branchements de l'électricité et l'eau. Ces travaux d’aménagement qui ont coûté 5.888 euros, sont financés par la commune de Montdragon. La réalisation - et donc le coût - de la fosse septique a pu être évitée grâce à la décision de la future locataire d’utiliser des toilettes sèches. 

Définir les règles de bon usage du locataire

Ensuite, restait à définir les règles de bon usage. Par sa délibération de mars 2010, le conseil municipal a demandé à la locataire de laisser le libre accès au cimetière qui jouxte l'église, ainsi que des abords de celle-ci (ne pas y entreposer de matériau, pas d'affichage autre que le panneau devant la porte...). Moyennant quoi la location a été consentie pour un montant mensuel de 150 euros révisable à chaque anniversaire. Un courrier informant de la décision a été adressé à l'archevêché d'Albi ainsi qu'au centre interparoissial de Réalmont.

François Poulle, pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info
 

Contact(s)

Mairie de Montdragon

Place de la mairie
81440 Montdragon
05 63 32 00 24

Roger Dauzats

Maire
mairie.montdragon@wanadoo.fr
Haut de page