Pays du Mont-Blanc : une association intercommunale pour le développement de l'écotourisme

Publié le
dans

Tourisme, culture, loisirs

Environnement

Energie

Haute-Savoie

En 2008, les offices du tourisme de Chamonix et de Megève (Haute-Savoie) ont créé l'association intercommunale Mont-Blanc Ecotourisme dont l’objectif est d’encourager les professionnels de l'hôtellerie et du tourisme à mener des actions concrètes en faveur du développement durable au sein de leur établissement ou de leur commune. L'association est à la fois un support d'idées et d'expériences à mettre en œuvre et un lieu de ressources pour s'informer sur l'écotourisme.

Dès 2005, l'office du tourisme de Megève s'est lancé dans une démarche de protection de l'environnement et de développement d'un tourisme responsable. C'est d'ailleurs le premier office du tourisme français à obtenir la norme de certification internationale environnementale ISO 14001. De son côté, l'office du tourisme de Chamonix mène également une démarche de sensibilisation. C'est donc tout naturellement que les deux offices du tourisme et sept hôtels décident de créer en 2008 l'association intercommunale Mont-Blanc écotourisme, afin d'impulser un mouvement d'écotourisme au niveau du Pays du Mont Blanc.
Les objectifs de l'association sont d'échanger des expériences et des idées en matière de développement durable, de conseiller les nouveaux adhérents sur les actions à mener, de mettre en place des actions de formation et d'information. Celles-ci ont pour but d'économiser l'eau, l'énergie, d'améliorer la gestion des déchets ou des transports… Au moment de l'adhésion, chaque membre signe une charte environnementale individualisée indiquant ses objectifs et fixe des délais pour y arriver. "Chaque membre construit un projet à son échelle", indique Suzy Duvillard, présidente de l'association. "Un hôtel peut, par exemple, décider de s’équiper progressivement en ampoules basse consommation, d'isoler ses murs avec du liège ou des copeaux de bois au lieu d'utiliser des matériaux à base de pétrole, ou encore d'installer des panneaux solaires ou des cuves de récupération des eaux."

Une trentaine de membres actifs

A l’automne 2009, l'association compte une trentaine de membres actifs, essentiellement des hôteliers mais ne dispose pas encore d’un salarié. Des aides bénévoles lui ont permis de se doter d'un logo et d'un site internet. En pratique, les membres se réunissent quatre fois par an pour faire le point sur les initiatives en cours et élaborer de nouveaux projets. En parallèle, l'association organise deux fois par an des conférences, animées par des professionnels, sur le thème du développement durable et de la protection de la montagne. Le budget de l'association est très limité, puisqu'il repose sur les cotisations des adhérents de 100 euros par an. Il sert à rémunérer les intervenants lors des soirées thématiques et à financer la réalisation de documents sur l'écotourisme remis aux clients des hôtels membres. L'association souhaite maintenant s'étoffer et recherche à ce titre des financements afin de recruter deux salariés en temps partagé : un à mi-temps pour le développement de l’association (site internet, communication, administratif) et un autre à mi-temps pour l’animation d’un projet de labellisation collectif d’hôtels, futur projet de l’association. Des dossiers sont en cours d'étude auprès du conseil régional et du Sivom. L'association a également soumis un dossier pour le projet de labellisation collective "Green globe", une certification internationale reconnue dans le milieu du tourisme. 

Aude Rambaud / PCA, pour la rubrique Expériences du site Mairie-conseils 

Association Mont Blanc Ecotourisme

70 rue Monseigneur Conseil
74120 Megève
montblancecotourisme@gmail.com

Suzy Duvillard

Présidente
Haut de page