Hérault

A Pézenas, le lombricompostage permet de réduire le tonnage des ordures ménagères

Environnement

Energie

Le Sictom Pézenas-Agde, syndicat intercommunal pour le traitement des ordures ménagères, dans l'Hérault, vend aux particuliers et principalement dans les immeubles collectifs et les maisons individuelles sans jardin, un système de compostage par les lombrics.

Le traitement des ordures ménagères, celles qu'il faut éliminer quand on a trié le papier, le verre, le métal et le plastique, coûte très cher. C'est d'autant plus vrai à Pézenas qu'en l'absence d'usine de traitement, il faut exporter les ordures à plusieurs kilomètres.
Il est donc capital de réduire la partie fermentescible des déchets ménagers, qui constituent 40% du poids total des déchets. Le compostage individuel se développe en France depuis plusieurs années, mais cela vaut surtout dans l'habitat individuel. Or, le territoire du Sictom Pézenas-Agde possède 15% de logements collectifs, pour une population de 93.000 habitants permanents et 300.000 en plein été !
Les élus ont eu la chance de voir s'installer sur le territoire, la société Vers la Terre, qui venait d'importer en France un brevet australien de composteur à lombrics. Ils se sont intéressés de près à cette innovation. Dans un petit meuble en plastique recyclé noir, de 70 cm de haut et 50 de large, que l'on installe dans la cuisine, sur une terrasse, à la cave ou dans un garage, les vers de terre digèrent les matières organiques jetées par la famille, y compris la poussière, le papier, le carton et même les tissus de laine ou de coton. Ils peuvent ainsi produire 70 litres d'engrais liquide par an et 45 kg de compost.
Au début, les élus du syndicat intercommunal étaient pour le moins dubitatifs ! Il n'est pas évident d'avoir des centaines de vers qui grouillent ainsi chez soi et on pouvait avoir quelques craintes quant aux odeurs. Les tests furent totalement concluants et le Sictom a décidé de tester le système en grandeur réelle. Vers la Terre a demandé à l'Ademe d'attribuer une norme au lombricomposteur et, de mai 2007 à mai 2008, le Sictom en aura vendu près de 250 aux habitants de Pézenas et des environs, à raison de 45 euros pièce seulement, grâce aux subventions de l'Ademe et du conseil général.
Parallèlement, le Syndicat a mené de nombreuses actions de sensibilisation auprès des professionnels avec la mise en place de la redevance spéciale et de l'accès en déchetterie ; puis dans les écoles et auprès du grand public, à travers son bulletin d'information, des émissions de radio, des cafés environnement, etc.
Le résultat est tangible : en 2005, le Sictom avait collecté et exporté 52.000 tonnes d'ordures ménagères, qui se sont trouvées réduites à 40.000 tonnes moins de trois ans après. Le tonnage de collecte ayant diminué, les élus ont pu répercuter dès le début de l'opération les économies réalisées sur la taxe d'ordures ménagères perçue auprès des particuliers. Celle-ci a diminué de 9% en trois ans.

Jean-Luc Varin, pour la rubrique Expériences des sites Mairie-conseils et Localtis

Contact(s)

Syndicat intercommunal de traitement des ordures ménagères de Pézenas-Agde (Sictom) Pézenas-Agde

907 chemin de l'Amandier- BP 112
34120 Pézenas
Nombre d'habitants : 93000
Nombre de communes : 42
Nom de la commune la plus peuplée : Pézenas (8700 hab.)

Alain Vogel-Singer

Maire de Pézenas

Angela Rodrigues

Chargée des relations publiques
a.rodrigues@sictom-pezenas-agde.fr

Rénovation thermique des bâtiments publics

Une priorité du Grand Plan d’Investissement pour favoriser les économies d’énergie, réduire les émissions de CO2 et encourager le développement des énergies propres.

Haut de page