Projet THD 59-62 : Création du syndicat mixte La Fibre du Numérique

Publié le
par
Banque des Territoires
dans

Infrastructures numériques, données

Pas-de-Calais

Les départements du Nord et du Pas-De-Calais ont créé le Syndicat Mixte « La fibre numérique 59-62 » qui a pour rôle d’assurer la mise en œuvre d’un projet d’infrastructure numérique pérenne pour les prochaines décennies sur le territoire.  En 2016, La Caisse des Dépôts est devenue actionnaire de la société THD59-62 délégataire de la DSP THD du syndicat Mixte La fibre numérique 59-62 .

En bref

A retenir

Montant total de l’investissement : 41 K€

ZOOM SUR LE PROJET

Le projet « La Fibre numérique pour tous » déployé prioritairement dans les zones de plus faible débit internet représente 20 000 km de fibre optique et le raccordement de 700 000 foyers sur 7 ans.

Il n’est point besoin de rappeler l’utilité et les multiples bénéfices du THD pour les habitants, les entreprises et les territoires. Toutes les réunions publiques d’information réalisées dans le Nord et le Pas-de-Calais débordent de clients potentiels impatients de recevoir la fibre optique chez eux.

En 2017, à la demande du Syndicat mixte, il a été convenu d’accélérer le déploiement du Très Haut Débit.
En effet, l’autorité concédante a formulé le souhait de renoncer au déploiement de la « Montée en Débit » et d’accélérer les déploiements du FTTH (fibre jusqu’à l’abonné) sur le périmètre de la deuxième phase du projet. Il a été demandé au délégataire d’étudier la réalisation de cette dernière en mode concessif, de façon à sécuriser le calendrier et à éviter les risques d’interface entre l’exploitant et le constructeur.

L’avenant conclu entre les parties va ainsi permettre d’accélérer le déploiement du Très Haut Débit sur les départements du Nord et du Pas-de-Calais avec 100% de FTTH dès fin 2021, répondant ainsi à l’appel du Président de la République à accélérer le rythme des projets. Il s’agit naturellement d’une attente forte de la collectivité qui ne modifie pas l’équilibre financier initial pour l’industriel, les prêteurs et les actionnaires. Cet avenant a été également l’occasion de faire rentrer la BEI dans le projet. 

Chiffres clés :

  • 32 M EUROS Montant de l’investissement en 2016 
  • 9 M€ : montant de l’investissement supplémentaire pour l’accélération de la phase 2
  • Prises de prise optique : 700 000
  • Nombre de communes : 1 159
  • 20 000 km
Haut de page