Quand le développement durable rapproche les services

Publié le
dans

Tourisme, culture, loisirs

Environnement

Energie

Puy-de-Dôme

En Auvergne, une communauté de communes rurale s’est dotée d’un service d' "éducation à l'environnement pour un développement durable" qui intervient de manière transversale en soutien auprès des agents et des élus.  

La communauté de communes du Pays de Courpière (8.700 habitants, 10 communes) dans le Puy-de-Dôme possède une importante base de loisirs. C'est un élément structurant du territoire qui réalise l’essentiel de ses entrées en juillet-août. Afin de la faire vivre sur une plus grande période, la communauté a créé, en 1998, au sein d’une régie autonome le service "La Catiche" qui emploie trois agents et génère 39.000 euros de recettes sur onze mois d’ouverture au public. En 2011, La Catiche a abandonné son statut de régie autonome pour celui de service communautaire et, tout en conservant son nom, s'est vu confier de nouvelles missions.

Animateurs et médiateurs du développement durable

A l’occasion de cette transformation, les trois animateurs de La Catiche (titulaires du BPJEPS) ont proposé leurs compétences à tous leurs collègues des autres services de la communauté. Pierre Gayvallet, directeur de La Catiche, précise le rôle de son service : "Cette mission, qui s'ajoute aux animations que nous réalisons pour la base de loisirs, est une nouvelle corde à notre arc. Nous sommes là comme animateurs et médiateurs pour sensibiliser les agents et le grand public au développement durable. Nous intervenons donc de façon transversale avec tous les services afin de mettre en valeur cette dimension essentielle."

L’éducation à l'environnement un thème fédérateur

La Catiche anime de nombreuses actions. Elle intervient, par exemple sur la question du tri et de la revalorisation des déchets dans les six écoles du territoire qui sont de compétence communautaire. En un an, les déchets ménagers résiduels des écoles et restaurants scolaires qui vont à l'enfouissement ou à l’incinération ont été réduits de 41%. Autre exemple, le service environnement qui travaille avec les propriétaires forestiers sur le plan de développement de massif (PDM) a demandé à La Catiche d'organiser une réunion, à destination du grand public, sur le rôle écologique du boisement. Les sujets ne manquent pas et les actions en faveur du développement durable créent des centres d’intérêt communs aux différents services communautaires.

Pour faire face à ces nouvelles missions, La Catiche est passé de deux à trois agents permanents en 2011, tout en continuant à employer quatre vacataires, d'avril à août, sur la base de loisirs. Dans le Pays de Courpière, l'éducation à l'environnement fait recette.

Luc Blanchard, Studio Graph, pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info
 

Communauté de communes du Pays de Courpière

Nombre d'habitants :

8700

Nombre de communes :

10
4 avenue Jean-Jaurès
63120 Courpière

Michel Gonin

Président

Pierre Gayvallet

Directeur de La Catiche
Haut de page