Que deviennent les déchets des Trains ? En Haute Tarentaise, les élus et la SNCF ont organisé le tri

Publié le
dans

Environnement

Energie

Savoie

En gare de Bourg-Saint-Maurice, les déchets collectés dans les trains de vacanciers représentent un fort volume qui, à l’heure actuelle, part en enfouissement. La communauté de communes de Haute Tarentaise propose à la SNCF de l’aider à mieux trier.

TER, Eurostar, TGV, Thalys… tous les trains qui arrivent en gare de Bourg-Saint-Maurice (Savoie) nécessitent un nettoyage engendrant des déchets. À cet effet, la SNCF-voyages a passé contrat avec deux prestataires distincts. Le premier contrat porte sur le nettoyage des rames, le ramassage des déchets dans les trains, le dépôt des sacs poubelles dans les bennes ; le second porte sur l’acheminement des bennes dans les centres d’enfouissement situés en dehors du territoire de la communauté. Or, une partie de ces déchets est recyclable : revues et emballages carton, bouteilles plastique, canettes verre ou aluminium. La communauté de communes de Haute Tarentaise (8 communes, 16 700 habitants) a donc proposé à la SNCF-voyages d’expérimenter le tri des déchets produits dans les trains très chargés de la saison d’hiver.

Une nouvelle organisation et une répartition des tâches pour permettre le tri


Concrètement, cela signifie que la SNCF demande à son prestataire chargé du nettoyage de passer dans les rames, avant le nettoyage, afin de séparer et de mettre en sac les déchets relevant du "tri de qualité" : plastiques, canettes, journaux. Ces sacs sont déposés dans des bacs de 600 litres que la communauté a prévu à cet effet, en deux emplacements dans la gare. Ils sont ensuite ramassés lors de la tournée du tri sélectif du service Environnement de la communauté de communes et stockés sur un quai de transferts. De là, ils sont acheminés par les prestataires du Smitom de Tarentaise vers un centre de tri où sont séparés les divers matériaux (plastique, aluminium, métal, papier, carton…).
"Nos villages et nos stations de montagne ne disposent pas de volume de déchets suffisants pour construire un centre de tri complexe comme en plaine, précise Hervé Genet, vice président chargé de l’environnement et des déchets. Nous avons donc passé un contrat avec un prestataire pour la séparation du flux du tri de qualité en différentes filières de recyclage".

Une convention de mise à disposition de matériel de collecte

 
« C’est une opération positive qui répond aux exigences du Grenelle de l’environnement : moins de déchets, plus de tri, gain sur les transports (moins de gasoil) grâce au traitement local des déchets résiduels sur les deux incinérateurs de Haute Tarentaise et au centre de tri situé à Gilly-sur-Isère, explique Thierry Sellami, responsable environnement de la communauté de communes. La collectivité et le Smitom de Tarentaise rentabilisent les coûts de collecte et de traitement en revendant les déchets triés. La SNCF y gagne également puisqu’elle réduit les coûts liés au volume de déchets enfouis, qui représentaient trois tonnes en 2009. En continuant à améliorer la collecte de ce tri de qualité, nous nous donnons comme objectif de réduire ce volume de 10 à 15%. Une économie consistante pour SNCF-voyages, et un gain pour la communauté ».
Suite à l’expérimentation et dans le même esprit, une convention de mise à disposition est en cours de signature : la communauté de communes met les bacs de collecte à disposition de la SNCF ; de son côté, celle-ci s’engage à poursuivre le tri dans les trains, et à maintenir en bon état le matériel de collecte.

François Poulle, pour la rubrique Expériences du site www.mairieconseils.net

 

SNCF, Secrétariat Général des Affaires Territoriales Rhône Alpes (SGAT)

18 Avenue des Ducs de Savoie
73000 Chambéry
jean-pierre.tetrel@sncf.fr

Jean pierre Tetrel

Coordonnateur Régional Environnement

Maison de l'intercommunalité de Haute Tarentaise

BP 1
73707 Seez Cedex

Sellami Thierry

responsable du service environnement

Hervé Genet

Vice-président chargé de l'environnement et des déchets, conseiller municipal de Tignes
Haut de page