Recycler les objets inutilisés

Publié le
dans

Environnement

Energie

Meurthe-et-Moselle

En novembre 2008, à l'occasion de la Semaine de réduction des déchets, la communauté urbaine du Grand Nancy (Meurthe-et-Moselle) a lancé un annuaire de la réparation et du réemploi en partant du constat suivant : environ 3,5% des objets contenus dans les bennes d'ordures diverses de déchetteries sont réutilisables. Ainsi, 400 tonnes de déchets potentiellement valorisables sont enfouis chaque année pour un coût de 60.000 euros. Cette initiative contribue également à soutenir l'emploi local.

Dans le cadre de ses actions de développement durable, la communauté urbaine du Grand Nancy mène une politique active pour la réduction des quantités de déchets (520 kilos annuels par habitant) et la valorisation. "Grâce à notre rapport annuel sur le prix et la qualité du service public d'élimination des déchets, nous évaluons le niveau de collecte annuel et son évolution détaillée", indique Juliette Léonard, chargée de mission prévention des déchets à la communauté urbaine du Grand Nancy. "Inciter au réemploi participe à l'objectif d'une plus grande maîtrise des tonnages, mais c'est aussi une démarche solidaire à travers le don, la revente, l'emploi local." Depuis novembre 2008, l'annuaire de la réparation et du réemploi est disponible en ligne sur le site internet de l'agglomération. "Près d'un tiers des déchets déposés dans les bennes 'divers' des déchetteries est enfoui sans valorisation. Or, l'étude de la composition de ces bennes montre que 3,5% des déchets jetés (textile, jouets, appareils électroniques...) sont potentiellement réemployables, explique Juliette Léonard. Avant de passer à un projet plus vaste de recyclerie, l'annuaire représente un outil  intermédiaire efficace pour initier des gestes alternatifs, comme l'achat d'occasion ou la location."

 

Donner une deuxième vie aux objets pour dynamiser l'emploi local

En partenariat avec la chambre de commerce et d'industrie et la chambre des métiers et de l'artisanat de Meurthe-et-Moselle, le Grand Nancy a recensé plus de 300 acteurs intervenant dans le circuit du réemploi. Du cordonnier au dépanneur informatique, en passant par les sociétés de location de matériel de bricolage, les usagers ont accès à un large panel de services. "Si un professionnel a été oublié ou si un usager connaît une bonne adresse, ils peuvent se manifester grâce au formulaire de contact en ligne, souligne Juliette Léonard. Nous nous sommes aussi adressés aux communes pour connaître les coordonnées des associations et des établissements municipaux comme les bibliothèques et ludothèques, afin de développer le recours au prêt. Pour certains objets, la réparation reste plus onéreuse qu'un achat à l'état neuf : mais en incitant les habitants à louer ou à donner une deuxième vie aux objets, on offre du travail potentiel aux savoir-faire locaux." Le recensement des acteurs et la mise en ligne du moteur de recherche ont été effectués par les services du Grand Nancy en l'espace de six mois. En dehors des moyens humains mobilisés, les dépenses seront essentiellement liées à la communication, mais sans inflation notoire du budget. "Les gardiens de déchetterie bénéficieront d'une formation pour devenir un des relais de notre annuaire auprès des usagers, indique Juliette Léonard. Il faut encore développer la communication : en plus des publications de l'agglomération, nous mettrons des affiches dans les déchetteries, des cartes de visite dans les lieux publics et - pourquoi pas - des stickers sur les vitrines des lieux référencés."

 

Laura Henimann / PCA, pour la rubrique Expériences des sites Mairie-conseils et Localtis

Métropole du Grand Nancy

Nombre d'habitants :

256610
22-24, Viaduc Kennedy
54035 Nancy cedex

Juliette Léonard

Chargée de mission de la prévention des déchets
Haut de page