Rennes mise sur la qualité architecturale des devantures de ses commerces

Publié le
dans

Développement économique

Tourisme, culture, loisirs

Aménagement et foncier

Logement

Environnement

Ille-et-Vilaine

"Rennes en bon commerce" est un guide à destination des commerçants du centre-ville. Ce document sensibilise ces acteurs à l'importance de la mise en valeur des devantures. Publié en octobre 2005, il a été réalisé en collaboration étroite avec les services Urbanisme et Enseigne de la ville de Rennes, la CCI, le service départemental de l'architecture et du patrimoine, l'Ordre des architectes. Il traduit l'importance qu'attribue la ville de Rennes à la place d'un tissu commercial de qualité dans l'embellissement de l'espace, dans sa protection et sa valorisation.

Alain Bouyou est manager du commerce rennais. Cette fonction, héritée notamment de nos voisins belges, est au service de la valorisation du tissu commercial de centre-ville. Son objectif est de faciliter la prise en compte des commerçants dans les grands projets d'aménagement et de les rendre acteurs de la vie de la cité. Le poste de manager est cofinancé par tous les acteurs institutionnels impliqués dans la mise en valeur du centre : ville (25%), métropole (25%), CCI (25%), commerçants (10%), SEM de stationnement ( 15%).

Un projet d'aménagement au long cours

Homme de conviction, Alain Bouyou arpente le centre-ville, classé secteur sauvegardé, et mise avant tout sur la qualité des relations qu'il entretient avec tous les acteurs. Pour lui, le centre-ville est stratégique pour le rayonnement d'un territoire. Il le compare "à un théatre urbain où la mise en scène conditionne la notoriété de la ville. Le visiteur est en quête d'authenticité et attend des commerces indépendants, une offre de qualité, authentique et apte à répondre à la passion de certains consommateurs. Le succès actuel des librairies indépendantes attentives à la quête de leurs clients attestent de cette tendance."

Une première étape : sensibiliser les commerçants à l'importance de la qualité architecturale de leur devanture

Dans ce contexte, la qualité des devantures des commerces revêt une importance déterminante. Se fixant pour objectif final d'élaborer une charte du paysage urbain, les élus rennais ont confié au manager de centre-ville le soin d'élaborer un guide de sensibilisation à destination des commerçants. "Rennes en bon commerce" part du principe que les "commerces, par leur choix d'enseignes, leurs couleurs, leurs styles, la singularité de leurs devantures participent pleinement à la mise en valeur harmonieuse du paysage urbain".
Le fil conducteur du guide s'appuie sur les initiatives existantes et réussies par les commerçants. Un principe d'exemplarité qui, pour les initiateurs du projet,  est la meilleure façon d'associer les commerçants à la valorisation de la personnalité de la ville. Le document est conçu à la manière d'un guide pratique. Les exemples de réalisations sont classés en quatre catégories : un patrimoine à conserver ; une cohérence à retrouver ; une authenticité à rechercher ; une architecture à restructurer. Les illustrations de grande qualité offrent un panorama des principaux types d'intervention, depuis la conservation du patrimoine jusqu'à la restructuration complète de l'immeuble et de son commerce. Remis à chaque commerçant, cet ouvrage rappelle dans son dernier chapitre l'inventaire des démarches administratives à effectuer lors de projets d'aménagement commercial.
Cette initiative originale a coûté 14.999 euros TTC pour 1.000 exemplaires publiés. Il a été cofinancé par la ville de Rennes (10.000 euros), la CCI (3.000 euros) et la maison de l'Ordre des architectes (1.900 euros).

Une audience élargie aux services techniques et aux représentants élus

Selon l'architecte des Bâtiments de France, chargé de valider les projets proposés par les commerces en site sauvegardé le plus en amont possible, ce guide a eu une audience bien plus large que la cible visée. En effet, les élus ainsi que les directions des services techniques se sont approprié cet ouvrage qui facilite la mise en relation très en amont des commerçants avec l'ensemble des acteurs, architectes, agenceurs, artisans qui oeuvrent à l'intégration des devantures dans le paysage et avec lesquels ils devront travailler. Une anticipation qui facilite beaucoup la mise en oeuvre harmonieuse des projets par des indépendants, généralement peu enclins à prendre des rendez-vous avec l'administration ou les élus pour organiser leur chantier.

Comité de coordination du commerce rennais

4 place des Colombes
35 000 Rennes

Honoré Puil

Conseiller municipal chargé du commerce et de l'artisanat

Ville de Rennes

Nombre d'habitants :

380000
Hôtel de Ville - BP 3126
35031 Rennes Cedex

Alain Bouyou

Manager de centre-ville
Haut de page