Renneville finance des travaux publics grâce aux énergies renouvelables (08)

Publié le
par
Hélène Bustos
dans

Environnement

Energie

Ardennes

Chaufferie bois, éclairage public à LED, éoliennes, panneaux photovoltaïques… la commune ardennaise de Renneville, 210 habitants, a tracé plusieurs pistes pour s’engager sur la voie de la transition énergétique. Cet investissement pour l’avenir lui permet également d’agir dès aujourd’hui.

En 2011, à l’occasion de travaux de rénovation, la mairie de Renneville est isolée avec de la laine de chanvre ; puis la chaufferie au fioul est remplacée par une chaudière à plaquettes de bois approvisionnée avec du bois des forêts de la commune et des dons de ses habitants. En 2014, la commune inaugure un parc de neuf éoliennes de 2,2 MW chacune installées sur des terres agricoles communales et privées. Le projet, initié en 2007, a été développé par la société Enertrag qui s’acquitte chaque année de loyers et taxes en lien avec l’exploitation des éoliennes.

Ressources nouvelles pour la commune

"Entre la location pour l’emplacement d’une éolienne sur des terres communales, la taxe foncière et une partie de l’imposition forfaitaire des entreprises de réseaux que l’intercommunalité nous reverse, la commune récupère environ 25.000 euros par an", détaille le maire de Renneville, Yves Brédy, élu depuis 2008.

Investir la rente au service de tous

Le revenu des éoliennes a ainsi permis à la commune, dont le budget annuel hors investissement avoisine les 100.000 euros, d’emprunter et d’engager pour 400.000 euros de travaux de réfection de tous ses trottoirs (sur 2016 et 2017). "Les emprunts sur quinze ans sont financés par les apports de l’éolien, précise la maire. Par ce biais, on redonne en quelque sorte une participation aux éoliennes à tous les habitants."

Panneaux photovoltaïques sur le toit de l’église…

En 2016, un peu sur le même principe - financer des investissements en empruntant et rembourser les annuités grâce à la rente de l’installation -, 230 m² de panneaux photovoltaïques ont été posés sur une partie du toit de l’église à l’occasion de travaux de réfection, représentant un coût total de 95.000 euros. L’Ademe et l’association locale de l’énergie et du climat (ALE08) ont réalisé pour la commune l’étude technique et financière préalable à l’installation des panneaux.

… permettent de rembourser l’emprunt

Actuellement, l’église de Renneville (non classée) est la seule dans les Ardennes équipée de la sorte, avec une centrale photovoltaïque d’une puissance de 36 kWc. "L’église était très peu utilisée et les interrogations d’ordre moral posées par ce choix ont vite été levées, indique le maire. Les habitants ont été informés et aujourd’hui cela ne pose de problème à personne." La revente de l’électricité produite à EDF (valorisée à 13,82 c€/kWh) permet de rembourser l’emprunt contracté sur vingt ans.

Un voyage déclencheur et de multiples perspectives

"À la fin des années 2000, peu après mon arrivée au conseil municipal, j’ai fait un voyage d’étude avec d’autres maires de la communauté de communes des Crêtes Préardennaises à Beckerich au Luxembourg, indique le premier élu de Renneville. La dynamique enclenchée par cette commune rurale [de 2.500 habitants] à deux doigts de l’indépendance énergétique a été très inspirante pour nous."

Aujourd’hui, face aux restrictions d’utilisation de l’eau qui se multiplient, l’équipe municipale travaille sur un projet de récupération d’eau de pluie à grande échelle à destination des particuliers.

Commune de Renneville

Nombre d'habitants :

210
3 rue du Four
08220 Renneville

Yves Brédy

Maire
Haut de page