RestObox : aidés par le Grand Avignon, les restaurateurs luttent contre le gaspillage alimentaire (84)

Publié le
dans

Environnement

Energie

Vaucluse

Alors que 14 % des déchets alimentaires sont produits par les restaurateurs, le Grand Avignon a voulu sensibiliser ces derniers et les aider à diminuer leurs biodéchets. Le principe : proposer aux clients de repartir avec le reste de leur repas dans une boîte à emporter, baptisée "restObox".

Une fois les clients partis, les restes de repas alourdissent les déchets déposés par les restaurateurs, engendrant des problèmes lors de la collecte. "Leurs sacs poubelles étant surchargés, les restaurateurs les déposent souvent au pied des bacs. Nos agents ont des difficultés à les collecter, sans compter les jus qui s'en échappent ou les sacs qui se déchirent", explique la responsable administrative et financière du service environnement-déchets de la communauté d’agglomération du Grand Avignon (Vaucluse, 15 commune, 183.000 habitants), Hélène Touraine. Pour les restaurateurs du Grand Avignon, ces déchets alimentaires alourdissent le montant de la redevance spéciale à laquelle ils sont soumis depuis 2013 en tant que professionnels (lire en fin d'article).

Les professionnels sont preneurs de solutions pour réduire leurs déchets

En 2014, la responsable du service environnement-déchets et les quatre ambassadeurs du tri vont à la rencontre des restaurateurs. "Depuis la mise en place de la redevance spéciale, les ambassadeurs du tri sont de plus en plus sollicités par des entreprises privées pour former le personnel aux gestes de tri." Fin 2014, la collectivité teste par mail l’intérêt des restaurateurs pour une solution consistant à proposer à leurs clients une boîte à emporter. "Même si cette pratique n'est pas dans la culture française, de nombreux restaurateurs ont été séduits par le concept qui véhicule une image d'innovation, de responsabilité et de protection de l'environnement", la responsable service environnement-déchets

Mise au point d'un prototype de boîte conforme aux normes sanitaires

Après un long travail de mise au point, un prototype voit le jour. La restObox est adaptée au contact alimentaire, étanche, transportable, sans suremballage, "micro-ondable" et, bien sûr, recyclable. Elle peut contenir jusqu'à 250 g de nourriture, et les mentions "à conserver au réfrigérateur et à consommer rapidement" sont indiquées. L'Ademe demande également l'édition d'un guide à destination des restaurateurs sur la réglementation sanitaire (voir document joint).

Expérimentation en 2015 auprès de dix restaurateurs

Début 2015, une campagne de communication relaye l'information : presse quotidienne, magazine intercommunal, site internet, abribus, stand sur les salons professionnels... En avril, l'expérimentation démarre auprès de dix restaurants. 10.000 restObox sont distribuées gratuitement ainsi que des sets de table et des vitrophanies aux couleurs de la boîte du Grand Avignon.
L'opération, qui représente un budget de 20.000 euros (dont 10.000 euros de conception et fabrication des 10.000 boîtes) est financée à hauteur de 20% par le Grand Avignon et subventionnée à 80% par la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, le département du Vaucluse, l'Ademe et la direction régionale de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt (DRraff) Paca.

54 restaurants partenaires en 2016

Forte de son succès, l'initiative a été proposée de nouveau en 2016, aux 86 restaurants assujettis à la redevance spéciale. 54 restaurateurs deviennent partenaires de l'opération. "Pour les restaurateurs, c'est un service supplémentaire totalement gratuit, la seule condition étant qu'ils trient leurs déchets." La restoBox véhicule aussi un message de prévention des déchets auprès des restaurateurs et des consommateurs. "C'est un projet gagnant-gagnant pour la collectivité et les professionnels. La restObox commence à entrer dans les pratiques, et de plus en plus de clients la demandent", conclut l’interlocutrice du service environnement -déchets du Grand Avignon

Au Grand Avignon, la redevance spéciale est incitative
En 2013, le Grand Avignon a mis en place une redevance spéciale pour les déchets des professionnels du territoire. L'objectif est de réduire leur volume de déchets avec une grille tarifaire incitative : 2 centimes/litre pour les ordures ménagères, 1 centime/litre pour les emballages, gratuité pour la collecte des papiers/cartons. Les professionnels sont facturés en fonction du volume de déchets qu’ils produisent.

Delphine Lethu, L’Œil à la Page, pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info

Communauté d'Agglomération du Grand Avignon

Nombre d'habitants :

183000

Nombre de communes :

15
320, chemin des Meinajariés, AGROPARC, BP 1259
84911 Avignon Cedex 9

Jacques Demanse

Vice-président délégué Développement durable Environnement Déchets

Hélène Touraine

Responsable administrative et financière Service environnement et déchets
Haut de page