Jura

Revitalisation du centre-ville : Salins-les-Bains donne du pep's à sa com (39)

Aménagement et foncier

Logement

Environnement

Enrayer son dépeuplement et attirer de nouveaux habitants et acteurs économiques, tels sont les principaux objectifs du programme de réhabilitation lancé par la ville thermale de Salins-les-Bains (2.800 habitants). Pour le valoriser, une chargée de communication a été recrutée.

Lauréate de l’appel à manifestation d’intérêt "Centres Bourgs", la communauté de communes du Pays de Salins a bâti son programme, “Salins 2025”, en visant une revitalisation globale du territoire salinois avec trois objectifs majeurs. D’abord repeupler la ville centre, Salins-les-Bains, qui a perdu plusieurs centaines d’habitants ces dernières années. Dans ce but “Salins 2025” cherche à développer l’activité commerciale et artisanale, et donc les emplois. Ce programme vise aussi à mettre en valeur le patrimoine de vieilles pierres et de toitures anciennes, la ville comptant 21 monuments historiques classés ou inscrits.

Communiquer sur le changement d’image…

La mise en œuvre d’un tel programme génère différentes phases de travaux sur plusieurs années et nécessite d’être valorisée auprès de tous les publics (habitants, investisseurs potentiels…). "C’est dans ce but que nous avons recruté en mai 2015 une chargée de communication pour donner de la visibilité à nos actions et en expliquer la finalité ", précise le maire de Salins, Gilles Beder (lire en fin de texte). "Elle a fait l’essentiel de sa carrière dans une grande agence parisienne et dispose de toutes les compétences pour nous aider à communiquer avec pertinence auprès de nos cibles."

… auprès des habitants, des agences immobilières et des investisseurs

Le rôle de la chargée de communication, Sabine Mahut, consiste à donner une image et une existence visuelle au projet de réhabilitation tant auprès des habitants du Pays de Salins qu’aux différents intervenants prescripteurs (agences immobilières, notaires…), aux entreprises locales, aux investisseurs et aux candidats potentiels à l’installation. "Je me suis consacrée à la création du label-programme "Salins 2025 " et je travaille sur l’image de la ville de Salins à travers la refonte de son logo, de sa charte graphique, du bulletin municipal et du site internet, mais aussi le marketing de ses nouveaux thermes", précise-t-elle.

Expositions et brochures pour expliquer la réhabilitation

La chargée de communication s’est aussi employée à développer une série d’outils dédiés à ce programme. Elle prépare des expositions didactiques sur les projets d’aménagements urbains à l’étude tels que l’aménagement des berges de la rivière, la Furieuse, en cheminement piéton. Elle a aussi conçu des brochures sur le thème "Rénovez, vous êtes aidés" ainsi que des panneaux de travaux labellisés Salins 2025.

"Atelier du projet" pour créer la rencontre

Pour créer un contact direct avec les habitants et organiser des réunions de concertation, la chargée de communication a contribué à l’ouverture d’un "Atelier du projet", installé dans un local commercial vide situé sur l’artère principale de Salins. Cet atelier accueillera dans les mois qui viennent des expositions focus sur les projets d’urbanisme à l’étude ou sur des rénovations types.

Plan de communication qui dépasse le territoire intercommunal

"J’ai mis au point un plan de communication pour valoriser le programme sur des médias locaux en privilégiant pour l’instant des titres gratuits, plutôt haut de gamme. Ce dispositif qui dépasse largement le territoire intercommunal est complété par des campagnes d’affichage (sucettes Decaux Besançon)."

La ville jardin, point d’ancrage fédérateur

Par ailleurs, la chargée de communication a initié un travail avec un groupe pluridisciplinaire d’universitaires (université de Besançon) pour trouver des points d’ancrage fédérateurs dans la population locale, par exemple autour du concept de ville/jardin. Un thème à la fois fédérateur pour les Salinois "qui sont fiers de leurs nombreux jardins" et pour les jeunes urbains qui voudraient s’installer dans la ville "pour qui il est très “tendance”".

Des porteurs de projets s’installent

S’il est trop tôt pour tirer des conclusions définitives - la réhabilitation ne fait que commencer -, ce travail de communication semble produire des effets. Des porteurs de projets se sont présentés et sont soit en cours d’installation soit installés. Il s’agit d’investisseurs immobiliers qui rénovent des logements pour les touristes et les habitants ou de commerçants et artisans (boulangerie, lutherie, décoration, retouches et couture).

Prime d’installation pour les familles

Par ailleurs, la commune propose une prime d'installation aux nouveaux ménages, propriétaires ou locataires : 1.500 euros pour les familles sans enfant, 2.000 euros pour les autres. A deux conditions : habiter un logement rénové et décent, et rester vivre à Salins-les-Bains pendant au moins 6 ans.
Deux couples ont déjà bénéficié de cette prime à l’installation, dont un qui a créé une entreprise d’élagage. Une dizaine de dossiers sont déposés ou en cours de dépôt pour examen par la commission d’attribution de la prime.

Aides pour la rénovation des façades

Enfin, une vingtaine de demandes ont été déposées pour des rénovations de façades qui sont pour certaines déjà en cours. Mais la tâche de la chargée de communication est encore loin d’être achevée : "Les habitants de Salins sont une cible sur laquelle il faut accentuer l’effort de communication afin qu’ils s’approprient encore davantage le programme de réhabilitation", conclut-elle.

Budget communication alimenté par plusieurs sources
Ce programme de communication est financé par plusieurs lignes budgétaires. Le salaire de la chargée de communication est subventionné à 70% par le fonds national pour l'aménagement et le développement du territoire (FNADT), le reste est pris en charge par son employeur, la communauté de communes qui a la compétence économique, et par la ville de Salins. Les autres dépenses de communication sont difficiles à cerner parce qu’elles font appels à de multiples financements : AMI Centres Bourgs (environ 30.000 euros à fin 2016), cofinancements sur les budgets annexes des thermes et de la Saline, et budget de communication de la ville bien sûr.

Victor Rainaldi, pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info
 

Contact(s)

Commune de Salins-les-Bains

Place des Alliés et de la Résistance
39110 Salins-les-Bains
03 84 73 10 12
Nombre d'habitants : 2800

Gilles Beder

Maire
bedergilles@wanadoo.fr

Sabine Mahut

Chargée de communication Atelier du projet
communication@mairie-salinslesbains.fr
Haut de page