A Saint-Flour, dans le Loiret et dans le Tarn, les circuits-court passent à la vitesse supérieure

Fournir des produits frais et locaux pour faire vivre les producteurs et bien nourrir les habitants, c’est le défi relevé par plusieurs territoires. Parmi eux : Saint-Flour et les départements du Tarn et du Loiret, qui ont créé des plates-formes numériques pour favoriser l’achat local. Des projets accélérés par le confinement mais dont la vocation est de promouvoir durablement les circuits courts.

Saint Flour accélère le déploiement de sa plate-forme "Mon commerçant chez moi"

Faire d’une pierre deux voire trois coups : telle est la philosophie choisie par la ville et l’intercommunalité de Saint-Flour. Limiter la propagation du virus dans les grandes surfaces, garantir des débouchés pour les producteurs locaux et favoriser le bien-manger : c’est à ces trois objectifs que contribue la plate-forme « Mon commerçant chez moi » mise en ligne début avril. "En quelques semaines, les équipes se sont mobilisées pour qu’une plate-forme soit opérationnelle sur les sites Internet de la ville et de l’intercommunalité", relève Fabienne Testu, responsable du service événementiel à la ville de Saint-Flour. Cette activité, inscrite au programme de l’Opération de revitalisation du territoire (ORT), a donc été réalisée plus tôt que prévu. La plate-forme « Mon commerçant et moi » donne les coordonnées de tous les commerces ouverts - y compris les magasins de bricolage, d’articles de sport, de tabac/presse/librairies… En parallèle, la société Wynd, spécialiste du commerce en ligne, a proposé son partenariat et créé bénévolement des boutiques virtuelles pour les commerçants, artisans et producteurs intéressés. Les habitants peuvent y faire leurs achats grâce à la solution de paiement sécurisé Payplug. A ce jour, 42 commerçants ou producteurs ont donné leur accord. "Pour l’instant, les clients doivent encore effectuer un paiement producteur par producteur, mais une plate-forme unique de paiement est en cours de développement", indique Fabienne Testu.

Et depuis le 24 avril, en complément des solutions logistiques proposées par les commerçants, la Poste assure la livraison à domicile de produits commandés en ligne. Enfin, un "drive" de produits locaux est organisé tous les vendredis à la gare de Saint-Flour.

 

Loiret : Approlocal ouvert aux grandes et moyennes surfaces

Dans le Loiret, le département et la chambre d’agriculture ont décidé d’offrir aux grandes et moyennes surfaces l'accès gratuit à "Approlocal", pendant les deux mois (?) du confinement. Créé en septembre 2019, Approlocal a été conçu pour mettre en relation les producteurs locaux de fruits, légumes, viande et les cuisines des restaurations collectives, pour un abonnement d’un montant symbolique. L’objectif était de s’appuyer sur cet outil pour décliner le projet alimentaire territorial "Mangeons Loiret" issu de la loi d’avenir de l‘agriculture de fin 2018. Avec la crise du Covid-19, les deux partenaires ont revu leur stratégie et ouvert gratuitement l’accès à Approlocal aux grandes et moyennes surfaces, à la fois pour favoriser leur approvisionnement en aliments locaux, pour la santé des habitants et pour garantir un volant suffisant de commandes aux producteurs du territoire.

Une quinzaine de grandes et moyennes surfaces se sont inscrites. "Ces enseignes importent souvent les fruits et légumes d’Espagne ou d’Italie, or la crise sanitaire complique les importations. Approlocal est donc une solution intéressante ; un cercle vertueux se met en place, se félicite Marc Gaudet, président du conseil départemental du Loiret. Ce mode d’approvisionnement sera poursuivi, je l’espère, au-delà de la crise".

 

Tarn : cinq points de retrait de produits fermiers

Quant au département du Tarn, face à la fermeture des marchés décidée au début du confinement, il a choisi de mettre en place un "drive fermier" pour écouler les marchandises et faire bénéficier les habitants des produits du terroir. L’initiative, menée en partenariat avec la chambre d’agriculture et Agropoint – groupement des acteurs tarnais de l’agroalimentaire - s’appuie elle aussi sur un outil numérique permettant les achats en ligne. Le consommateur choisit le lieu et la date de délivrance des produits. Cinq points de retrait en « drive », dans des lieux publics, sont en place sur le territoire départemental : aires de covoiturage, parking, aéroport de Castres…

Haut de page