Loire-Atlantique

Saisonniers et stagiaires logés chez l'habitant : le pari osé d'un territoire touristique (44)

Aménagement et foncier

Logement

Environnement

Développement économique

Tourisme, culture, loisirs

Pour faciliter le logement de travailleurs saisonniers et de stagiaires, la communauté de communes de Pornic, située sur le littoral atlantique, fait appel aux propriétaires disposant de chambres inoccupées. Elle parvient depuis sept ans à satisfaire la majorité des demandes.

"Stagiaires, saisonniers, on peut vous aider !" "Propriétaires d'une chambre ou d'un studio meublé, vous pouvez nous aider !" Ces deux slogans s'inscrivent en vert sur un prospectus largement et régulièrement diffusé par la communauté de communes de Pornic (8 communes, 15.000 habitants). Le but : inciter des propriétaires habitant sur l'une ou l'autre des communes de l’EPCI à louer une chambre ou un studio meublé à des travailleurs saisonniers ou des stagiaires.

Des besoins réguliers et importants en logements temporaires

"Le territoire de la communauté de communes de Pornic étant très touristique, les stages en entreprise sont fréquents et les travailleurs saisonniers n'ayant pas de famille ou de pied-à-terre sur place sont également légion. La venue de ces travailleurs pour quelques mois crée des besoins spécifiques en logement", précise Philippe Boënnec, président de la communauté de communes. Celle-ci a lancé en 2006 une réflexion pour trouver des alternatives possibles. L'idée d'un foyer de travailleurs a vite été écartée car c'est un investissement très important. Surtout cela ne règle pas la problématique de la mobilité sur ce vaste territoire, qui ne dispose pas de transports publics suffisamment efficaces. En revanche, beaucoup de personnes vivant seules, plus ou moins âgées, disposent de chambres ou de studio inoccupés à proximité de ces lieux de travail. C'est sur ce potentiel que la communauté de communes a misé.

Un agent accompagne les propriétaires pour la mise en relation avec le locataire

Pour lever les diverses réticences des propriétaires qui peuvent être rebutés par la nécessité d’établir un contrat ou la crainte de dégradation ou de litiges, un agent les accompagne dans la mise en relation avec le locataire, l'état des lieux, la remise des clefs, etc. Il n’intervient pas cependant sur "les relations contractuelles entre bailleur et locataire", qui restent du ressort de deux parties. En revanche, la communauté propose une charte de bonne conduite à la signature du propriétaire et du locataire et, en cas de litige, elle joue un rôle de médiateur. Depuis 2006, "tout fonctionne bien", constate l’élu. La communauté vérifie que les logements sont décents et veille à ce que les loyers proposés restent raisonnables. En 2012, les prix varient entre 280 et 420 euros par mois selon le type de logement.

Constamment prospecter de nouveaux propriétaires

"La communication sur le dispositif est l'élément essentiel de sa réussite", insiste Philippe Boënnec. En 2012, le dispositif s'appuyait sur 78 propriétaires (71 en 2011). La prospection de nouveaux propriétaires est constante, de sorte que même si une poignée d’entre eux se retire chaque année du dispositif (8 en 2012 en raison de travaux ou de la vente du logement), de nouveaux s'inscrivent (20 nouveaux propriétaires volontaires en 2012). Résultat, le nombre de logements proposés augmente un peu plus chaque année. C’est le résultat d’un vrai travail de conviction, car dans les communes touristiques, les gens pourraient facturer plus cher leur chambre d’hôte, en période estivale notamment. "Il faut valoriser la dimension intergénérationnelle et solidaire de ce dispositif", commente l’élu.

L'an dernier, 146 saisonniers ou stagiaires ont été hébergés et seules 12 demandes n'ont pas pu être satisfaites en juillet et août, les mois où la pression est la plus élevée. "C'est un dispositif aujourd'hui bien connu, mais qui nécessite pour cela d'être sans cesse promu", conclut le président de la communauté de communes.

Emmanuelle Stroesser / Agence Traverse pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info

 

Contact(s)

Communauté de communes de Pornic

2 rue du Dr Angé Guépin, ZAC de la Chaussée
44215 Pornic cedex
02 51 74 07 16
Nombre d'habitants : 44000
Nombre de communes : 8
Nom de la commune la plus peuplée : Pornic (15000 hab.)

Philippe Boënnec

Président

Sophie Bernadet

Chargée de la communication
sbernadet@ccpornic.fr
Haut de page