Stop-en-Bauges, plus sûr que l'autostop, plus spontané que le covoiturage (73)

Publié le
dans

Savoie

Le parc naturel régional (PNR) du Massif des Bauges expérimente l’autostop organisé depuis le mois de juin 2015 sur un itinéraire très fréquenté. Les piétons identifiés par un brassard spécifique sont pris en stop par des conducteurs dotés d’une vignette Stop-en-Bauges, à des arrêts prédéfinis et sécurisés.

Le programme Baugez-vous du PNR du Massif des Bauges (65 communes, 70.000 habitants) est issu d’un diagnostic Mobilité financé par la région Rhône-Alpes en 2012 et d’un appel à projet de l’Ademe en 2013. L’itinéraire choisi pour expérimenter le stop organisé se trouve sur le bord du lac d’Annecy, entre Faverges et Annecy, sur un itinéraire de 26 kilomètres que parcourt un flux de 20.000 voitures par jour.

Expérience d’autres territoires et convention avec une association

Pour mettre en place ce dispositif, le parc s’est inspiré d’expérimentations déjà mises en œuvre dans une dizaine de territoires. "Nous avons visité la communauté d’agglomération du Pays de Romans, dans la Drôme, avec un élu du conseil départemental de Haute-Savoie, indique le chargé de mission Mobilité au parc, Nicolas Picou. Nous avons repris les modalités techniques et avons confié l’animation du dispositif au quotidien à l’association Prioriterre."

Les communes étroitement associées au lancement

Des rencontres individuelles ont été organisées entre le parc et les élus de chaque commune traversée par le circuit. En 2014, un comité de pilotage, composé d'élus des collectivités concernées, est mis en place. Chaque commune décide de l’implantation des arrêts et gère la signalisation et l’information, avec les outils de communication mis à disposition par le PNR. Ce dernier finance la signalétique, l’édition des kits remis aux usagers et les animations confiées à une association partenaire.
"Le budget pour l’année de lancement s’élève à environ 30.000 euros pour couvrir les frais de signalétique et de communication, et il faut prévoir 10.000 euros par an pour continuer à communiquer sur le dispositif", résume le chargé de mission.

100 personnes inscrites au bout de six mois

Les personnes intéressées retirent gratuitement un kit piéton/conducteur à leur mairie, et leurs coordonnées sont enregistrées sur le site internet. Le brassard pour le stoppeur et la vignette pour l’automobiliste sécurisent la relation. Cela explique peut-être qu’une large tranche d’âge s’inscrive, de 16 à 80 ans, avec une vraie mixité hommes-femmes. En outre, une charte sensibilise les usagers aux bonnes pratiques et à la conduite à tenir.

Après les six premiers mois, une centaine de personnes s’est inscrite au dispositif "Baugez-vous", chacune pouvant être auto-stoppeur et/ou conducteur. L’objectif est d’atteindre 300 à 400 inscrits supplémentaires pour le premier anniversaire de l’expérimentation en juin 2016.
"Qu’on l’intitule "covoiturage spontané" ou "stop amélioré ou organisé", Baugez-vous apporte une solution plus flexible que les pratiques de mobilité traditionnelle sans les concurrencer, conclut le chargé de mission. Il est très adapté à des petits trajets non-anticipés. C’est l’addition de toutes les solutions complémentaires qui doit favoriser la mobilité en milieu rural."

Cécile Perrin pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info
 

Parc naturel régional du Massif des Bauges

Nombre d'habitants :

70000

Nombre de communes :

65

Maison du Parc, avenue Denis Therme
73630 Le Châtelard
info@parcdesbauges.com

Marcel Verney

co-président de la commission transition énergétique

Nicolas Picou

Chargé de mission Energie - Plan Climat - Mobilité
Haut de page