"U Sp@ziu" : un télécentre porté par sept communes en Corse (20)

Publié le
par
Stéphanie Le Dantec
dans

Développement économique

Tourisme, culture, loisirs

Haute-Corse

Implanté en février 2016, au cœur d'une commune à 90 km de Bastia, le télécentre "U Sp@ziu" est le prototype d'un programme porté par sept communes rurales corses. Objectif : développer l’emploi local et conserver des services de proximité grâce au numérique. Un animateur à temps plein coordonne ce lieu polyvalent.

Dans le département de la Haute-Corse, 92% des villages ont moins de 3.500 habitants et 62% d’entre eux ont moins de 300 habitants. Au sein de l'association des maires ruraux de Corse (AMR20), créée en 2016, sept communes rurales ont lancé un programme de déploiement d'un réseau de tiers lieux pour répondre à leurs problématiques de maintien de l’emploi et des services publics, de création d’entreprise et de bien vivre ensemble.

A terme : créer un bassin de vie virtuel de 36.000 habitants

"Nous misons sur la force du numérique pour nous affranchir des distances et de la géographie difficile de la Corse, explique le chargé de mission au développement territorial et secrétaire général de l'AMR de Corse, Youval Eched. A terme, l’objectif est de créer un bassin de vie virtuel de 36.000 habitants, grâce à des moyens numériques puissants répartis sur ces sept communes rurales. Pour commencer, un premier télécentre a été implanté sur la commune de Prunelli-di-Fium’Orbu."

Le choix d’une artère fréquentée

Le programme s'inspire de l’expérience du Cantal qui, en 10 ans, a déployé un réseau d’une dizaine de télécentres CyberCantal.  L'étude de faisabilité et de dimensionnement des 7 lieux a été confiée à un prestataire. À Prunelli-di-Fium’Orbu, le télécentre "U Sp@ziu" est implanté sur une artère fréquentée (7.000 véhicules/jour). Il propose trois bureaux individuels, une salle de réunion et de visio-conférence pour 8 à 10 personnes, un openspace et un espace de convivialité.

Espace polyvalent de remobilisation économique

Ce lieu s’adresse pour une bonne part aux entrepreneurs indépendants, jeunes entreprises, salariés pratiquant le télétravail. Début 2017, les bureaux individuels sont occupés à 75% par 6 structures régulières. L’espace de coworking est utilisé à 35% et la salle de réunion à 27%. "Ces résultats encourageants démontrent que la polyvalence des services proposés correspond à une véritable demande. Les premiers utilisateurs communiquent très positivement. Le volet animation est essentiel et doit être associé à un souci permanent de conserver une taille humaine et une qualité des échanges entre utilisateurs afin qu’ils se l’approprient."

Des missions qui rejoignent celles d’une MSAP

Le programme s’appuie également sur des partenaires de l’insertion sociale, de l’accompagnement des entrepreneurs et des services publics. Ainsi, deux jours par semaine, le télécentre propose des permanences tenues par des prestataires de Pôle emploi ou de la Direccte pour accompagner les talents locaux dans la création de leur propre activité. La salle de réunion accueille régulièrement des groupes lors de sessions de formation.
Pour un tiers de ses activités, les services du télécentre rejoignent les missions des maisons de service au public (MSAP).

Un animateur à plein temps

La convivialité, la polyvalence et l’animation sont essentielles pour la réussite des tiers-lieux. Le télécentre "U Sp@ziu" est piloté par un animateur à temps plein, qui connait bien le tissu économique local, ce qui permet d’identifier des synergies entre des métiers et des activités. Le financement de son poste - en emploi aidé - bénéficie d’aides de l’Europe et de l’Etat (voir encadré).

Lieu de convergence pour un large public

Au final, le lieu constitue un point de convergence pour un large éventail d’utilisateurs : créateurs d’activités économiques, mais aussi associations locales, habitants ne disposant pas d’une connexion internet suffisante, et pourquoi pas actifs nomades ou en vacances. Ouvert à tous les publics, il fait aussi fonction de lieu d’exposition.

  Financement : Le coût total pour la mise en place du télécentre de Prunelli-di-Fium’Orbu s’élève à 100.000 € (30.000 € pour l’aménagement du lieu, 50.000 € pour l’acquisition du mobilier et les équipements informatique et de visioconférence, et 20.000 € pour le financement de l’emploi aidé de l’animateur. La commune a bénéficié de l’aide de l’Europe (Feder) à hauteur de 50 % et de l’État à hauteur de 30 %.

Télé-centre communal de Prunelli-di-Fium’Orbu
BP 45 – Migliacciaru 20243 Prunelli-di-Fium’Orbu
Tél. :04 95 37 00 34 - E-mail: contact@uspaziu.corsica

Commune de Prunelli-di-Fiumorbo

Nombre d'habitants :

3500
Abbazia, BP 45
20243 Prunelli-di-Fiumorbo
prunellidifiumorbu@orange.fr

Pierre Simeon de Buochberg

Maire

Youval Eched

Secrétaire général de l'Association des maires ruraux de Corse
Haut de page