Drôme

Une centrale photovoltaïque pour la nouvelle salle polyvalente de Charpey

Environnement

Energie

La nouvelle salle polyvalente de la commune de Charpey (Drôme) intègre une centrale de production d'électricité photovoltaïque. C'est une opération pilote qui permet d'associer collectivités et investisseurs publics ou privés.

Il y a plus d'un an, Rhônalpénergie-Environnement, une association qui conseille les collectivités en matière d'énergie, recherchait la manière dont les collectivités pouvaient mettre leurs toitures à disposition d'un investisseur. Les collectivités disposent en effet d'importantes surfaces de toitures susceptibles d'accueillir des panneaux photovoltaïques, mais elles n'ont pas forcément la possibilité d'exploiter ce gisement. A l'inverse, des investisseurs, publics ou privés, recherchent des surfaces disponibles. Il fallait trouver le cadre juridique leur permettant de se rencontrer. C'est ce qu'a fait l'association, dans le cadre du programme européen Nena, relatif à l'énergie.

 

A Charpey, les panneaux solaires installés sur le toit de la salle polyvalente produisent 25.000 kWh/an

Le premier projet a vu le jour à Charpey (900 habitants). La commune s'est portée volontaire pour une expérimentation au côté du syndicat départemental d'énergies de la Drôme (Energie Sded), en mettant à disposition la toiture de la salle polyvalente. Ainsi en février 2008, la toiture constituée de panneaux solaires faisant office de tuiles a pu être installée. Cette centrale permet de produire 25.000 KWh/an, de quoi couvrir les besoins (hors chauffage) de sept ou huit familles. L'installation, qui occupe 200 m2, est raccordée au réseau de distribution d'électricité ; EDF achète ainsi l'électricité produite à Charpey. La collectivité sera propriétaire de l'équipement à l'issue de la période d'amortissement.
Antoine Dommanget, en charge du projet à Energie Sded, précise les motivations de l'opérateur public : "Nous sommes l'autorité organisatrice de la distribution d'électricité et de gaz dans la Drôme et nous avons évidemment une visée pédagogique. Pour que la filière photovoltaïque se développe, nous avons besoin de sites de référence, tels que des bâtiments publics. A Charpey, c'est une salle polyvalente, ailleurs ce sera une école, une crèche... C'est à partir de ces équipements que nous démontrons la rentabilité de la filière et que nous incitons les propriétaires privés à investir dans cette énergie d'avenir. De plus, nous contribuons ainsi à atteindre une masse critique qui va faire baisser les coûts de production."

 

Le conseil régional Rhône-Alpes a pris en charge 25% du montant des travaux

S'agissant d'une collectivité, le coût d'une centrale photovoltaïque est plus élevé que pour un particulier. L'amortissement est calculé sur une durée de vingt ans alors que pour un particulier elle serait de quinze ans. Les particuliers bénéficient, en effet, d'un crédit d'impôt de 50% sur l'achat du matériel et peuvent se passer des précautions indispensables à une collectivité : étude de faisabilité, maître d'oeuvre et bureau de contrôle.
Pour aider les collectivités à franchir le pas, le conseil régional Rhône-Alpes apporte son aide en subventionnant les projets innovants dans le cadre d'un appel à projet. A Charpey, le conseil régional a pris en charge 25% des 200.000 euros de travaux.
A travers cet engagement financier, le conseil régional souhaite contribuer à l'effort national. La France s'est en effet engagée à produire, à l'horizon 2020, 21% de son électricité d'origine renouvelable. Cela représente un effort considérable qui nécessite une mobilisation des acteurs publics et privés.

 

Luc Blanchard, pour la rubrique Expériences des sites Mairie-conseils et Localtis

Contact(s)

Energie SDED- Rovaltain TGV

3, avenue de la Gare- BP 12626
26958 Valence cedex 9

Antoine Dommanget

Antoine-dommanget@sded.org

Rénovation thermique des bâtiments publics

Une priorité du Grand Plan d’Investissement pour favoriser les économies d’énergie, réduire les émissions de CO2 et encourager le développement des énergies propres.

Haut de page