Aisne

Une filière bâtiment durable et habitat sain dans le sud de l'Aisne

Environnement

Energie

Le Pays du sud de l'Aisne, engagé dans la création d'un pôle d'excellence du bâtiment durable et de l'habitat sain, s'est doté d'une association, Globe 21, qui réunit les acteurs de la filière et développe la recherche et la construction utilisant des matériaux issus de végétaux.

Le Pays du sud de l'Aisne, créé en janvier 2005, se superpose au bassin d'emploi de Château-Thierry et se situe aux confins de trois régions : la Picardie, la Champagne-Ardenne et l'Ile-de-France.
Le Pays est géré par un syndicat mixte, l'Uccsa (union de communautés de communes du sud de l'Aisne) auquel adhèrent cinq communautés de communes et trois communes. Le pays s'est doté d'une charte dessinant les objectifs de développement durable à moyen terme. Trois grandes orientations ont été fixées : la création d'un pôle d'excellence en bâtiment durable, l'amélioration de la qualité de vie des habitants et la cohésion sociale et territoriale  et enfin le développement de la notoriété et le rayonnement interrégional du Pays pour accompagner l'attractivité résidentielle.

Un pôle d'excellence du bâtiment durable

Le pôle d'excellence du bâtiment durable est né en 2005 à partir des partenariats entre le territoire, des unités de recherche telles que le laboratoire de technologie innovante de l'UPJV d'Amiens, des pôles de formation (UPJV d'Amiens, maison de l'emploi et de la formation du sud de l'Aisne) et des entreprises locales du bâtiment. Les acteurs concernés cherchent à maîtriser l'ensemble des techniques de construction durables et saines, économes en énergie, utilisant des matériaux et énergies renouvelables. Les objectifs du pôle d'excellence intègrent en partie ceux du pôle de compétitivité "Industries et agro-ressources" des régions Picardie et Champagne-Ardenne. Ce dernier vise au développement des marchés émergents tel celui des agro-matériaux du bâtiment durable et de l'habitat sain utilisant par exemple de la paille ou des déchets de betterave. Au sein du pôle de compétitivité, une entreprise locale intervenant sur ce type de marché peut ainsi obtenir une labellisation et bénéficier d'avantages fiscaux et d'aides européennes.

Globe 21, groupement local pour le bâtiment écologique du 21ème siècle

L'association Globe 21, groupement local pour le bâtiment écologique du 21e siècle fait partie du pôle d'excellence des Pays du sud de l'Aisne. Animée par le Pays, l'association est constituée d'architectes, d'ingénieurs, d'entreprises du bâtiment et d'artisans maîtrisant les techniques de construction durable et saine. Présidée par un architecte, Yannick Champain, elle compte dix-neuf adhérents et est financée par l'Uccsa avec l'appui de plusieurs partenaires : Caisse des Dépôts, conseil régional, conseil général, chambres consulaires, direction régionale de la recherche, de l'industrie et de l'environnement, l'Ademe. L'organisation en réseau de Globe 21 doit permettre de mutualiser les moyens en menant des actions collectives (avantages financiers, partage de compétences, embauches, formations adaptées). L'association est engagée dans des projets de construction et de réhabilitation et organise des visites de réalisations dans d'autres régions afin de mieux sensibiliser les élus locaux.

Construction d'un écolotissement

Les adhérents de Globe 21 participent actuellement à un projet d'écolotissement qui vient d'être lancé sur la commune de Crézancy. Grâce à de nouvelles constructions de logements et de commerces, le maire, Eric Mangin, souhaite redonner une unité à sa commune, aujourd'hui coupée en deux. Ces constructions, prévues pour 2008, seront écologiques et économes. "Nous allons construire un écolotissement de neuf pavillons ainsi qu'un immeuble axé sur les économies d'énergie", précise le maire. "Cet immeuble comprendra des commerces en rez-de-chaussée et vingt logements locatifs. Econome en énergie, il induira de faibles charges. Les pavillons répondront également à des critères écologiques de construction : matériaux naturels et sains, panneaux solaires pour le chauffage et l'électricité... Tout comme l'environnement du lotissement : éclairage économique et récupération des eaux de pluies sur les voies publiques, aménagement de la voierie pour diminuer les déplacements automobiles... "
Actuellement, une des missions de Globe 21 est également de résoudre divers problèmes d'ordre juridique, économique ou technique afin d'industrialiser la construction écologique. "Les règlements de construction ne sont pas toujours en phase avec l'utilisation de ces nouveaux matériaux, explique David Descamps, chargé de mission de l'Uccsa et animateur de Globe 21. Il nous faut aussi rechercher une cohérence dans l'intervention des divers corps de métiers concernés afin de rationaliser leur utilisation."

Xavier Toutaint, pour la rubrique Expériences des sites de Mairie-conseils et Localtis

Haut de page