À Vauvert, deux nouveaux cars améliorent mobilité et intermodalité (30)

Publié le
par
Christophe Tréhet
dans

Transport mobilité durable

Gard

Les habitants de cette commune du Gard bénéficient de deux lignes de car supplémentaires depuis mars 2019. Une meilleure articulation entre les différents moyens de transport améliore la mobilité et permet de diminuer l’usage de la voiture.

Vauvéo, c’est le nom donné à la navette intra-urbaine gratuite mise en place en mars 2019 par la commune de Vauvert (11.585 habitants). Ce véhicule de 23 places, qui dispose d’une rampe amovible pour les personnes à mobilité réduite, offre un double service de ligne fixe et de transport à la demande sur 26 arrêts répartis dans la ville.

Faciliter les déplacements dans Vauvert

"Même si le centre-ville de Vauvert n’est pas très grand, notre commune s’étend sur une vaste surface de 11.000 ha et comprend deux hameaux, explique le maire de Vauvert et conseiller à la région Occitanie, Jean Denat. Dans un tel contexte, les Vauverdois utilisent surtout leur voiture pour leurs déplacements locaux. Avec Vauvéo, nous souhaitions faire changer les habitudes." L’élu insiste sur la dimension sociale de cette initiative communale qui s’adresse en particulier aux personnes âgées.
"En plus de l’achat du véhicule, d’un montant de 80.000 €, il nous faut compter 50.000 € pour le coût de fonctionnement annuel ; c’est le prix de la gratuité, mais nous tenions à donner un signal fort", poursuit le maire. Pari réussi pour l’instant, la navette ne désemplit pas et devrait ravir les touristes souhaitant accéder à une voie verte locale qui les conduit à la mer.

Relier Montpellier en car + train

Vauvert ne dispose pas de gare, mais Vergèze, une commune plus au nord, est desservie par le TER menant à Montpellier. En mars 2019, la région Occitanie a créé une nouvelle ligne de car reliant ces deux communes dans le cadre du service public régional de transports "liO".

Objectif : réduire les déplacements pendulaires en voiture vers Montpellier au profit du train. Désormais, deux allers-retours quotidiens en autocar sont en correspondance avec les trains liO pour Montpellier, du lundi au vendredi.
"Vauvert étant située à une quarantaine de kilomètres de Montpellier, un nombre croissant de familles souhaitent s’y installer. Or ici, sans voiture personnelle, on ne va nulle part ", explique le maire de Vauvert. La région ambitionnant de réduire l’usage de la voiture dans un objectif environnemental [cf. encadré], "il fallait offrir une alternative."

Plan régional pour l’intermodalité en Occitanie

La ligne de car Vauvert-Vergèze constitue la première action initiée pour le pôle d’échange multimodal (PEM) prévu à la gare de Vauvert (sur la ligne Nîmes-Le Grau-du-Roi, non reliée à Montpellier). La commune fait en effet partie de la soixantaine de territoires pour lesquels la région Occitanie a adopté en 2017 son plan régional PEM. Fort d’un budget de 25 millions d’euros, celui-ci prévoit de financer jusqu’à 50 % des aménagements nécessaires aux PEM.

Un autobus qui roule à l’éthanol produit par du marc de raisin

La nouvelle ligne entre Vauvert et Vergèze a ceci de particulier que ses cars roulent à l’éthanol. Qui plus est, à l’éthanol de marc de raisin et produit à Vauvert ! Composé à 95% d’éthanol, celui-ci fait partie des carburants de type ED95, qui ne peut être utilisé que par des moteurs diesel modifiés et des flottes spécifiques, telles que les cars publics.
La distillerie de Vauvert, membre du groupe Union des distilleries de la Méditerranée (UDM), reçoit chaque près de 45.000 tonnes de marc de raisin, qui est ensuite transformé en huile de pépins de raisin, en vin doux, en amendement organique ou encore en aliment pour animaux. L’homologation de l’ED95, en 2016, a ouvert la possibilité d’une filière locale supplémentaire dans le domaine des carburants.
De son côté, l’entreprise Transports gardois, elle aussi installée à Vauvert, a été lauréate en 2018 d’un appel à projets de la région Occitanie pour le développement de l’usage des "biocarburants". Et s’est portée candidate pour la ligne desservant Vergèze.

"La ligne est aujourd’hui expérimentée à deux niveaux : technique, pour évaluer les performances du car à l’éthanol, et en termes de fréquentation pour mesurer son succès," explique le maire de Vauvert.
Si le coût d’achat d’un véhicule adapté à l’ED95 (qui ne pourra recevoir aucun autre carburant) est comparable aujourd’hui à celui d’un équivalent diesel, le premier affiche une surconsommation de carburant allant de 30% à 50% ; celle-ci est cependant compensée en grande partie par un prix au litre de 0,85 €. Quant aux émissions polluantes, la filière de l’ED5 annonce une réduction de 95% des rejets de CO2 et de quasi 100% pour les particules fines. 

Commune de Vauvert

Nombre d'habitants :

11585
Place de la Libération et du 8 mai 1945
30600 Vauvert

Jean Denat

Maire, conseiller régional Occitanie
Haut de page