Vendée Bocage Initiative : un tremplin pour les jeunes entreprises

Publié le
dans

Développement économique

Tourisme, culture, loisirs

Vendée

Dans le pays du Bocage vendéen, les créateurs d'entreprises sont les bienvenus ! L’association Vendée Bocage Initiative les accompagne dans leurs démarches et les soutient financièrement avec un prêt à taux zéro. Depuis 2007, 110 entreprises ont été créées et un vrai réseau de petites entreprises émerge sur le pays. Chaque année, près de 50 nouveaux porteurs de projets voient leur idée récompensée.

En 2007, la plateforme Vendée Bocage Initiative voit le jour dans le pays du Bocage vendéen (72 communes rurales, 158.000 habitants). Elle adhère dès sa création au réseau national France Initiative (FI) - réseau associatif d’accompagnement de la création d’entreprises qui regroupe 240 associations indépendantes - et complète ainsi l’action des trois autres plateformes FI vendéennes.
Fort d'un important tissu de PME, le pays du Bocage vendéen connaît une dynamique économique continue (seulement 4% de chômage). En rejoignant le réseau FI, il entend soutenir la création et la transmission d'entreprises, diversifier les activités de son territoire et favoriser les échanges, car les sociétés restent petites et dispersées et les entrepreneurs isolés. "Dès 2005, le conseil de développement du pays travaille avec France Initiative pour élaborer un dispositif d’accompagnement des projets d’entreprises nouvelles. En 2006, nous avons conclu des partenariats avec des chefs d'entreprise, des banques et des experts-comptables. Vendée Bocage Initiative a été créée en janvier 2007", explique Fanette Mahu, animatrice de la plateforme. Cette association peut accorder une aide financière et un accompagnement. En lien avec les chambres consulaires, elle accompagne les porteurs de projets dans leurs démarches (formalisation, viabilité économique...) afin de monter le dossier de candidature au prêt à taux zéro. Les prêts vont de 2.000 à 10.000 euros, que le bénéficiaire doit rembourser dans un délai de 3 à 5 ans. La majorité des créations touchent les secteurs de l’artisanat ou du commerce de proximité. "Le candidat doit assurer un apport personnel équivalent à l'aide accordée par la plateforme. Le soutien de Vendée Bocage Initiative facilite les négociations avec les banques pour l’obtention d’un prêt professionnel ", souligne Fanette Mahu.

110 entreprises créées en deux ans et seulement trois échecs

Le comité d'agrément de Vendée Bocage Initiative valide le projet à l'aune de trois critères : la viabilité économique, le besoin réel d'être financé, la personnalité du candidat (profil, expériences, compétences, réseaux…). "Chaque candidat présente son projet au comité. Cette présentation orale est déterminante et peut faire basculer une décision. Il faut de la motivation et une capacité à conduire un projet, sinon, on recommande au candidat d'approfondir sa réflexion", précise Fanette Mahu. En 2008, sur 75 dossiers évalués, 60 prêts ont été accordés. Environ un tiers des dossiers concerne des reprises d'entreprises. Les candidats sont parrainés par des entrepreneurs locaux la première année de leur activité, la plateforme suit l'avancée du projet jusqu'au complet remboursement du prêt. "La plupart des entrepreneurs n’ont ni associé, ni salarié au démarrage. Cette solitude peut leur peser. Avec eux, nous avons donc créé un club des créateurs qui propose une rencontre trimestrielle. Ils viennent nombreux pour assister à une information thématique et surtout pour discuter autour d'un buffet, c'est essentiel pour eux !", souligne Fanette Mahu.
Le coût de fonctionnement de la plateforme est de 65.000 euros par an, majoritairement financé par les communautés des communes, les banques et entreprises du territoire. Par ailleurs, l'encours de prêts (plus de 500.000 euros) est financé par la région pour moitié, par les banques ainsi que par les communautés de communes (en fonction du nombre d'entreprises créées sur leur territoire). La Caisse des Dépôts a soutenu la création de la plateforme pendant deux ans, avec un apport de 150.000 euros.
" Grâce aux remboursements des premiers créateurs, d'ici 2012, le fond de prêt s'autofinancera. Pour faire fonctionner l’association, nous sommes actuellement deux personnes, soit un emploi et demi équivalent temps plein. Si le nombre de projets continue à ce rythme, nous pensons recruter une personne supplémentaire l’an prochain", explique Fanette Mahu. En 2009, une cinquantaine de nouveaux dossiers seront accompagnés par Vendée Bocage Initiative.

Laura Henimann / PCA, pour la rubrique Expériences du site Mairie-conseils
 

Syndicat mixte du pays du Bocage vendéen

Nombre d'habitants :

158000

Nombre de communes :

72
2, rue Jules Verne - BP8
85250 Saint-Fulgent
pays.bocagevendeen@wanadoo.fr

Fanette Mahu

Animatrice de la plateforme Vendée Bocage Initiative
Haut de page