Vide-grenier sur internet

Publié le
dans

Développement économique

Tourisme, culture, loisirs

Organisation territoriale, élus et institutions

Hauts-de-Seine

Des collectivités commencent à utiliser internet pour recycler le matériel qui ne leur sert plus. La ville de Meudon, dans les Hauts-de-Seine, propose ainsi des centaines d'objets aux internautes.

Un lot de cinq ou six chaises, un tracteur Yannmar, un Renault Trafic plateau, un lave-vaisselle, un lot de neuf plats ovales, un ouvre-boîte électrique... l'inventaire aurait plu à Prévert mais il ne s'agit pas, cette fois, de poésie. Tous ces objets étaient vendus aux enchères, à la mi-avril, sur un site internet dédié aux collectivités locales ( www.agorastore.fr). La ville de Pau proposait le tracteur, celle de Meudon le matériel de cuisine. Comme sur d’autres sites de ventes d’objets aux enchères, le vendeur décide du prix plancher et du pas de l’enchère, le jeu de l’offre et de la demande fait le reste.
Sophie Baudou, responsable des achats de la ville de Meudon, explique sa démarche : "La direction générale des services de la ville nous a demandé de recycler systématiquement le matériel qui ne peut plus servir à la ville. Pour cela, internet est un outil approprié. Nous avons tout d'abord vendu un bus qui n'était pas équipé de ceintures de sécurité à chaque place. Ensuite, tous les objets d'une structure de restauration collective que nous devions fermer, au total 198 lots usuels."

La seconde vie des objets

Plutôt que de se débarrasser de son matériel réformé, Meudon, comme de nombreuses autres villes, a choisi de le vendre sur internet. Sophie Baudou n'y voit que des avantages : la transparence de la méthode, sa souplesse, son impact social et environnemental. Permettre que des objets, la plupart du temps en très bon état, entament un nouveau cycle de vie limite en effet le gaspillage. C’est le principe même de "l’économie circulaire" qui consiste à passer du mode de consommation actuel : "extraire, transformer, jeter" à un mode respectueux de l’environnement : "réduire, réutiliser, recycler ".  De plus, Meudon, qui n’est inscrite sur le portail que depuis quelques mois, a déjà réalisé près de 34.000 euros de recettes, ce qui n'est pas négligeable. Les chefs de service de la commune l'ont compris et il ne se passe plus une semaine sans qu'ils signalent à la responsable des achats des objets vendables à petit prix.
La ville apprécie, enfin, de pouvoir entièrement piloter son portail : c'est elle, par exemple, qui a établi les conditions générales de vente. Le site fournit l'infrastructure mais c'est aux communes de maintenir les acheteurs en haleine en l'approvisionnant régulièrement. Une nouvelle communauté d'échanges est en train de voir le jour.
Pour cette action de plateforme d'enchères citoyennes, la ville a été distinguée par le prix "Territoria d’argent 2009"

Luc Blanchard, pour la rubrique Expériences du site Mairie-conseils
 

Mairie de Meudon

6 avenue Le Corbeiller
92195 Meudon cedex
achat.public@mairie-meudon.fr

Sophie Baudou

Responsable des achats
Haut de page