Vitré accompagne le civisme et l'entraide de proximité entre habitants (35)

Depuis novembre 2020, la ville de Vitré s'est inscrite dans le dispositif de « L'heure civique » proposé par l'association « Voisins solidaires ». Un outil pour développer les solidarités de proximité, né de la crise du Coronavirus. Après une première expérimentation, la ville souhaite passer à l'étape supérieure et créer un réseau de « Vitréens attentionnés ».

Donner une heure de son temps pour aider un voisin, tailler sa haie, marcher ensemble, dépanner pour des courses... C'est l'idée de « L'heure civique », lancée par l'association nationale « Voisins solidaires » après le premier confinement de 2020 qui a vu fleurir de nombreuses initiatives d'entraide. Intéressée par le concept après avoir rencontré son fondateur, la ville de Vitré, à 35 km de Rennes, décide de s'engager sur le dispositif fin 2020.

Donner une heure de son temps, un dispositif souple

« Ce qu'on a trouvé intéressant dans « L'heure civique », c'est sa souplesse et le fait que donner une heure par mois, c'est ouvert à tous », indique Vanessa Allain, conseillère municipale déléguée à la proximité et la vie des quartiers. Lorsque la mairie signe son engagement avec l'association nationale le 20 novembre 2020, le 2e confinement est en cours et elle est dans l'impossibilité de proposer une rencontre. Malgré cela, une trentaine de Vitréens se manifestent, intéressés pour proposer leurs services ; les profils sont variés avec des actifs et des moins de 35 ans. En parallèle, les élus aussi mobilisent les jeunes du tout nouveau conseil municipal de la jeunesse.

Première expérimentation pour un Noël Solidaire

La première mission locale d'heure civique naît de l'initiative de deux Vitréennes sur les réseaux sociaux, qui lancent un appel au don de boîtes cadeaux solidaires pour Noël. Se rapprochant d'elles, les élus de la commission cohésion sociale leur proposent de mettre à disposition des locaux pour la collecte et la distribution. Les élus relaient également leur proposition auprès des volontaires de l'heure civique. Avec leur concours, quelque 1.000 boîtes vont être collectées et redistribuées. « Cette première action a beaucoup plu, note l'élue, et nous avons réuni les participants de l’heure civique en janvier 2020 pour réfléchir à la suite. » De son côté, la commune hésite à suggérer des idées : « On ne souhaitait pas forcément influencer, mais juste stimuler et donner de l'élan pour retrouver des solidarités de voisinage, en considérant que les habitants sont les plus à même de proposer des initiatives adaptées à la spécificité de leur quartier. » Mais côté volontaires, la plupart sont preneurs de missions que proposerait la mairie, qui, pour eux, doit jouer un rôle de soutien à leur action.

Quelques tests au printemps 2021

Alors que la crise Covid-19 se poursuit avec un 3e confinement, Vitré propose donc quelques missions ponctuelles aux volontaires : le test de la nouvelle appli « Vitré en poche » qui dispose d'un module de remontée des remarques des quartiers auprès de l'équipe municipale, la fonction d'assesseur pour les élections régionales et départementales. La possibilité d'aider dans un centre de vaccination a également été proposée mais n'a pas pu aboutir. « L'heure civique est une idée intéressante mais le projet de la nouvelle équipe municipale va bien au-delà », souligne l'élue.

Évoluer vers un principe de « Vitréens attentionnés »

Finalement, la mairie de Vitré a décidé de faire coïncider « L'heure civique » avec un engagement de campagne intitulé « Vitréens attentionnés ». « Il s'agit de faire émerger un réseau d'habitants qui font remonter des besoins de confort, de santé ou de sécurité pour leur quartier et accompagnent l'émergence d'une entraide de quartier ». Les services de la commune ont commencé à travailler le projet et le recrutement d'un service civique attaché à cette mission est prévu pour la fin 2021. Objectif : tester les « Vitréens attentionnés » sur 2 ou 3 quartiers, dans lesquels résident des jeunes du conseil de la jeunesse, fers de lance du dispositif. « Notre rôle sera subtil : au-delà de remontées matérielles concrètes sur chaque quartier, nous voulons lancer un côté plus immatériel de partage d'expériences qui conforte chaque initiative et légitime collectivement l'idée d'aller toquer chez son voisin pour proposer un service dont il peut avoir besoin », conclut la conseillère municipale.

Commune de Vitré

Nombre d'habitants :

18267
5, place du Château
35506 Vitré
info@mairie-vitre.fr

Vanessa Allain

Conseillère municipale, déléguée à la proximité et la vie des quartiers