16e webconférence TEPOS - La Haute-Saintonge, 40 ans d'énergies locales

Webconférence du 24 avril 2018

Développement économique

Environnement

Energie

Le mardi 24 avril de 12h à 13h, la communauté de communes de la Haute-Saintonge intervenait pour la 16e webconférence destinée aux élus et à leurs collaborateurs qui recherchent des références et des pratiques concrètes pour avancer dans leur transition énergétique territoriale.

Avec les témoignages de :

Claude Belot, président de la CC de la Haute-Saintonge et maire de Jonzac.
Bruno Leroux, directeur du pôle Energies Développement et Gestion des déchets.

Animation : Esther Bailleul, chargée de mission énergie et territoires au CLER, co-animatrice du réseau Territoires à énergie positive, et Sylvain Baudet, chargé de mission développement économique à Territoires Conseils / Caisse des Dépôts.

Riveraine de l’estuaire de la Gironde à l’ouest, de la Charente au Nord, et de la Dronne au Sud, la Haute-Saintonge s’étend sur 1740 km2, soit le quart sud du département de la Charente-Maritime. Cette communauté de communes "géante" créée en 1993 compte 129 communes, pour une population totale de 69.949 habitants.

Dans ce territoire très rural, l’énergie est une histoire ancienne : après avoir découvert en 1979 une eau à 65° à 1.871 mètres, la ville de Jonzac utilisera la géothermie jusqu’en 1986 pour alimenter son réseau de chauffage urbain. La grande richesse de la Haute-Saintonge est en effet de regorger de nappes phréatiques et d’aquifères exploitables d’un point de vue géothermique à des profondeurs différentes. Elle dispose de deux autres ressources principales : l’ensoleillement et la forêt (44.000 hectares), qui la dote d’un bon potentiel pour le développement d’une filière locale bois-énergie.

Forte de sa culture de coopération intercommunale et de ses ressources, la collectivité a notamment été pionnière dans l’installation des réseaux de chauffage urbains, dans l’utilisation de la géothermie ou de la biomasse. Les élus de la communauté ont décidé d’aller plus loin en souhaitant devenir un territoire à énergie positive (TEPOS), en répondant à tous les appels à projets dans ce domaine, qu’ils soient nationaux, régionaux et même européens. La Haute-Saintonge est lauréate de l’appel à projets régional TEPOS lancé en 2015 et mène de nombreuses actions sur le bâti individuel et public en s’appuyant sur sa Maison de l’énergie, ainsi que sur les réseaux de chaleur. Suite à un appel à projets en 2016, la CDCHS s’est également inscrite dans une démarche d’écologie industrielle et territoriale (EIT).

Type :
Compte-rendu
Haut de page