Localtis

Aménagements cyclables et piétons de transition : la dynamique se confirme, selon un premier état des lieux

Le Club des villes et territoires cyclables vient de publier les premiers résultats de son enquête de suivi de la mise en place d'aménagements cyclables et piétons de transition par les collectivités territoriales. Près des trois quarts d'entre elles envisagent de pérenniser au moins une partie de ces aménagements développés dans le contexte de la crise sanitaire. La même proportion estime que cette période a aussi eu pour effet d'accélérer leur politique cyclable.

Quelles sont les chances de survie des "coronapistes", une fois passée la crise sanitaire liée au Covid-19 ? Pour les évaluer, le Club des villes et territoires cyclables a lancé une enquête de "suivi qualitatif de la dynamique des aménagements cyclables et piétons de transition". Confiée au groupement d’expert Solcy Marrec Le Villain, cette étude menée en trois temps auprès de 137 collectivités - une première phase en été, suivie de deux autres phases à l’automne - a pour objectif de "comprendre l’évolution de ces aménagements de transition, afin d’accompagner au mieux les collectivités, de comprendre leurs difficultés dans cette démarche, et de soutenir la pérennisation de cette dynamique", explique le Club.

Des territoires pas seulement urbains

Ses premiers résultats, qui viennent d'être publiés, confirment d'abord que les aménagements de transition intéressent des territoires diversifiés. Plus de 100 collectivités sont actuellement engagées dans cette dynamique. La plupart des projets se situent encore au stade de l’étude ou sont en cours de déploiement. Si la majorité sont plutôt urbains, près d’un tiers des territoires ayant un projet d’aménagement de transition se situent en zone peu dense.
Autre enseignement important de ce premier stade de l'enquête : près des trois quarts des collectivités répondantes envisagent de pérenniser au moins une partie des aménagements réalisés, tandis qu'un tiers des collectivités ont réalisé directement des aménagements durables. Parmi les collectivités ayant créé des aménagements de transition, une dizaine seulement a procédé à des ajustements ou des suppressions d’aménagements.

Bandes cyclables privilégiées

Les bandes cyclables ont été l’aménagement privilégié.  En plus de l'aménagement d'itinéraires cyclables sécurisés, près d'une collectivité sur deux a également prévu la mise en place de stationnement vélo sur son territoire, le plus souvent sous forme d'arceaux, pour accompagner le développement de la pratique et prémunir les nouveaux usagers du vol.
La majorité des projets se sont appuyés sur un document de planification vélo préexistant et près d'un quart des collectivités interrogées prévoient d'en créer un suite à cette crise. Les 51 collectivités ayant communiqué leur budget pour les aménagements de transition ont consacré plus de 24 millions d'euros à ces projets.

Besoin de formation et d'une meilleure information sur les aides financières

"Le contexte d’entre-deux tours des élections municipales a fortement compliqué la prise de décision, note aussi l'étude. Les difficultés financières et techniques ont été, par ailleurs, plus vives dans les territoires à dominante rurale que dans les territoires plus urbains." Ces premiers résultats mettent également en exergue la nécessité de développer des formations à l’urbanisme cyclable pour les techniciens et les élus, mais également de simplifier l’accès à l’information sur les aides financières.
Pour conclure, 75% des collectivités répondantes estiment que la période a accéléré leur politique cyclable. Toutefois, les collectivités urbaines (9 sur 10) ont davantage bénéficié de cette dynamique que leurs homologues rurales (1 sur 2) qui étaient moins concernées par la disponibilité amoindrie des transports en commun et le risque de congestion automobile qui y était associé.

 

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Haut de page