Loire

Après le renouvellement urbain, Saint-Etienne veut ouvrir un quartier sur l'entreprenariat (42)

Développement économique

Tourisme, culture, loisirs

Le quartier de Montreynaud, au nord de Saint-Etienne, fait l’objet d’une politique volontariste de renouvellement urbain depuis le début des années 2000. La ville y a opéré de nombreuses restructurations. Afin de désenclaver le quartier, les élus misent également sur l’entreprenariat et aident les porteurs de projets à s'installer. Si tous les objectifs n'ont pas encore été atteints, le bilan provisoire est largement positif.

Implanté sur une colline qui surplombe Saint-Etienne, le quartier de Montreynaud (12.487 habitants) a longtemps été une cité dortoir. Dans les années 2000 il a bénéficié d'un contrat de ville, puis de 2004 à 2010 d'une opération programmée d'amélioration de l'habitat, 110 millions d'euros sont investis. (cf lien ci-dessous)

Volonté politique affirmée

Les élus sont convaincus qu’il est possible d’améliorer les conditions de vie dans ce quartier et que cela passe par une ouverture sur l’économie et l'entrepreneuriat. Ils veulent d'une part créer du flux avec le centre-ville de Saint-Etienne, d'autre part aider les habitants du quartier à entreprendre.
"Il faut croiser l'urbain, l'économique et le social, explique l’adjoint au maire de Saint-Étienne, Denis Chambe. Si l'on se contente de doses homéopathiques, cela ne peut pas fonctionner. Il faut une volonté politique affirmée." Notamment parce qu’une telle démarche mobilise des partenaires publics, notamment Saint-Etienne métropole, et privés.

2009 : un centre d’affaires sous forme de Scic

En 2009, un centre d'affaires est créé sous forme de Scic. Il propose des bureaux équipés et des services communs aux jeunes entrepreneurs. La Scic est administrée par le bailleur social présent sur le quartier - Le Toit forézien -, la ville de Saint-Etienne, ainsi que deux actionnaires privés, une société de services informatiques, et les deux salariés qu’il emploie.
Les entreprises qui s’y installent bénéficient des avantages fiscaux et sociaux des zones franches urbaines. En outre, des conditions préférentielles sont consenties aux entrepreneurs résidant dans le quartier.

2011 : une pépinière d’entreprises accompagne les entrepreneurs

En 2011, la communauté d'agglomération Saint-Etienne métropole ajoute à ce dispositif une pépinière d'entreprises. La pépinière propose des bureaux, mais aussi dix ateliers de 150 m2 chacun. Et surtout, cette structure accompagne pendant trois ans les créateurs d'entreprises, ce que ne fait pas le centre d’affaires.
L'investissement est de quatre millions et demi d'euros, financé par l'Etat, la région, le département et Saint-Etienne métropole. Durant les trois premières années, l'Europe a participé aux frais de fonctionnement de la pépinière qui s'élèvent à 125.000 euros par an. Aujourd'hui, les loyers versés par les entreprises couvrent ces frais.
"Nous avons 32 espaces occupés sur 34 et tous nos ateliers sont pleins, explique le responsable de la pépinière, Nicolas Fouillant. Le centre d'affaires fait également le plein à 80%. Le plus difficile, pour les élus et acteurs de terrain est de repérer et accompagner des projets venant des habitants du quartier."

Dispositifs spécifiques pour les projets portés par des habitants du quartier

"C'est la connaissance des étapes préalables à la création d'entreprise qui fait le plus défaut aux porteurs de projets créateurs issus du quartier de Montreynaud", souligne le responsable de la pépinière. Pour les soutenir, la mission d'information et de formation pour l'emploi aidé de différents partenaires a initié deux dispositifs : "Cre'Act", qui propose aux entrepreneurs de faire un test d'activité avant de se lancer et "Entrepreneuriat dans les quartiers", qui organise des ateliers portant sur toutes les étapes de la création d'entreprise.
Pour aller plus loin, les élus communautaires envisagent que le futur contrat de ville fusionne les dispositifs d'accompagnement. Ils souhaitent également profiter de la dynamique économique qu'ils sont parvenus à créer pour rapprocher de l’emploi les habitants du quartier qui en sont les plus éloignés.

Luc Blanchard, Studio Graph, pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info
 

Contact(s)

Saint-Etienne métropole

2 Avenue Grüner, CS 80257
42006 Saint-Etienne Cedex 1
04 77 49 21 49
04 77 49 21 40
Nombre d'habitants : 400000
Nombre de communes : 45
Nom de la commune la plus peuplée : Saint-Etienne (172000 hab.)

Denis Chambe

Adjoint au maire en charge de l'implantation industrielle et tertiaire

Nicolas Fouillant

Directeur de la pépinière d'entreprises
nicolas.fouillant@saint-etienne.fr
Haut de page