Aubenas facilite l'arrivée de nouveaux médecins grâce à un partenariat avec l'hôpital (07)

Publié le
dans

Santé, médico-social, vieillissement

Social

Ardèche

Deuxième ville d'Ardèche, Aubenas met tout en œuvre pour lutter contre la désertification médicale. En 2016, les élus ont ouvert un cabinet médical accueillant un médecin hospitalier. Cela permet de décharger les urgences de l’hôpital, d’offrir un service de proximité et un cadre de travail adapté aux praticiens.

La ville d'Aubenas compte 12.000 habitants et ce sont au moins 25.000 personnes qui utilisent ses infrastructures médicales. Dans un rayon d'une trentaine de kilomètres (une demi-heure de voiture), les patients se pressent auprès des neuf médecins généralistes de la commune et à l’hôpital. Il en faudrait le double. Déjà, en 2012, la ville était classée "zone fragile" par l'agence régionale de santé. Depuis, les élus ont pris le problème à bras le corps.

Ouverture d’une maison de santé en 2015 insuffisante pour désengorger les urgences

La surcharge à laquelle sont confrontés les médecins de ville a des conséquences directes sur l'hôpital d'Aubenas. Le service des urgences, prévu pour accueillir 5.000 patients par an, en reçoit 25.000 ! Des bâtiments préfabriqués ont dû être installés afin de répondre à des "urgences" qui pourraient être traitées par des médecins libéraux. Après 20h, lorsque les médecins de ville ont fermé leur cabinet, tous les types de patients se rendent à l'hôpital. "En 2015, explique le maire d'Aubenas, Jean-Pierre Constant, une maison de santé s'est ouverte. Elle compte quatre généralistes et un spécialiste, mais cela ne suffit pas."

Partenariat avec l’hôpital

"Nous avons donc décidé d'ouvrir un centre de santé en lien avec l'hôpital", poursuit le maire. La ville a fourni des locaux suffisamment vastes pour permettre à trois médecins d'y exercer. L'hôpital a équipé les locaux et y a installé depuis 2016 un généraliste ainsi qu'une secrétaire médicale, tous deux salariés hospitaliers, travaillant dans le cadre d’horaires définis.

Des conditions de travail adaptées aux aspirations de la nouvelle génération

Les élus ont parfaitement compris que les généralistes qui partent à la retraite seraient difficilement remplacés. Qui, aujourd'hui, est prêt à travailler 70 heures par semaine, à n'avoir ni week-end ni vacances ? Les jeunes médecins, dont une majorité sont des femmes, aspirent à travailler autrement, dans des conditions plus normales.
C'est ce que permet le cabinet médical et l’élu est persuadé que celui d'Aubenas va rapidement monter en charge "Un médecin du sport travaille, aux côté du généraliste, une journée par semaine et ce n'est qu'un début."

Opération blanche dans laquelle la ville apparaît comme facilitatrice

L'installation du centre de santé a coûté 500.000 euros, dont 400.000 ont été prêtés par la Caisse des Dépôt. Les annuités de remboursement correspondent au loyer payé par le centre hospitalier à la ville d'Aubenas. Une opération blanche dans laquelle la ville apparaît comme facilitatrice. D'autant qu'une subvention de 200.000 euros doit être votée par la région le 7 juillet 2016. Au-delà d‘Aubenas, les habitants des communes environnantes bénéficient de cette initiative.

Luc Blanchard, Studio Graph, pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info

Contact(s)

Commune d'Aubenas

4 place de l'Hôtel de Ville, BP 50128
07202 Aubenas Cedex
04 75 87 81 00
contact@aubenas.fr
Nombre d'habitants : 12000

Jean-Pierre Constant

Maire
Haut de page