Avec le label Cittaslow, Segonzac met l'accent sur la qualité de vie

Publié le
dans

Santé, médico-social, vieillissement

Social

Charente

Au cœur du pays du Cognac, en Charente, Segonzac (2.300 habitants), vient d’être labélisée "Cittaslow", ville lente. Elle rejoint ainsi un mouvement international qui prône le bien-vivre, la qualité de vie et la convivialité.

Dans la mouvance de l’association Slow food, créée il y a vingt-cinq ans en Italie "pour enrayer la disparition des traditions gastronomiques locales et le manque d’intérêt des gens pour leur nourriture", de nombreuses associations se sont montées. L’une d’elle, Cittaslow, regroupe près de 140 communes dans 19 pays. Ses membres sont évalués à partir d’une soixantaine d’items, touchant tous les aspects de la vie communale : commerces de proximité, espaces verts, équipements urbains adaptés aux personnes âgées et aux enfants, préservation du patrimoine…

"Un label qui nous ressemble"


Véronique Marendat, maire de Segonzac, explique la démarche de sa commune : "Nous cherchions un label pour pallier un déficit d’image. En prenant connaissance des critères d’attribution de Cittaslow, nous avons été surpris de nous reconnaître dans un grand nombre d’entre eux". La maire insiste également beaucoup sur la convivialité qui, dit-elle, est une attente forte des citoyens. C’est cet argument qu’elle a utilisé pour convaincre le conseil municipal, dont certains membres étaient réticents face au terme "slow".

Que signifie revendiquer la lenteur ?


Que signifie revendiquer la lenteur ? Cette posture n’est-elle pas incompatible avec l’accélération généralisée que nous connaissons aujourd’hui ? "Cela conduit simplement à se demander, chaque fois qu’on lance un projet, si cette action contribue à la qualité de la vie", a expliqué l’élue à son conseil municipal. Depuis l’attribution du label, en mai 2010, une association s’est créée afin de promouvoir la démarche Slow food. Elle fait la promotion des produits locaux, et bien sûr de leurs producteurs. La ville, quant à elle, a présenté Cittaslow dans le bulletin municipal et organisé une réunion publique. C’est le début d’une démarche qui nécessitera encore beaucoup de pédagogie, mais qui pourrait bien faire des émules : de plus en plus d’élus sont conscients qu’il s’agit là de demandes fortes de leurs concitoyens, même si le terme "slow" fait encore un peu peur. Histoire à suivre…

Luc Blanchard, pour la rubrique Expériences du site www.mairieconseils.net
 

Mairie de Segonzac

2, place Pierre Frapin
16130 Segonzac
mairie.segonzac@wanadoo.fr

Véronique Marendat

maire de Segonzac
Haut de page