Bénévoles pour le transport solidaire de personnes isolées (49)

Publié le
dans

Santé, médico-social, vieillissement

Social

Maine-et-Loire

La Mutualité sociale agricole d'Anjou invente un covoiturage de proximité "Voitur’âges" pour les personnes isolées, puis transfère la démarche aux centres sociaux communaux ou intercommunaux.

C’est dans le cadre d’un projet européen EQUAL mis en œuvre par la Mutualité sociale agricole d'Anjou (MSA 49), en lien avec la chambre régionale de l'économie sociale de Bretagne et la communauté de communes du canton de Segré (puis élargi au Pays Segréen, 53.111 habitants sur 67 communes et 6 communautés de communes), qu’a mûri ce projet. Habitants, élus, partenaires associatifs et institutionnels ont réfléchi ensemble sur la conciliation des temps de vie en milieu rural. Ces travaux ont mis en lumière l’importance de la question de la mobilité. Dans la foulée, en 2008, la MSA 49 réalise - en lien avec le Clic du Pays Ségréen - une enquête sur les déplacements des personnes isolées. L’enquête pointe les difficultés auxquelles sont confrontées ces dernières lorsqu’elles doivent se rendre à des rendez-vous de santé en dehors d’une prise en charge de la Sécurité Sociale. Et davantage encore pour les loisirs. D’où l’idée lancée par la MSA de développer un réseau de transport solidaire nommé "Voitur’âges". Ce projet a été élaboré grâce à une étroite collaboration entre la MSA 49, le Pays Segréen qui finance le Centre local d’information et de coordination (Clic) de l'Anjou Bleue, en partenariat avec le conseil général de Maine-et-Loire.

Dans chaque commune, un bénévole référent organise un réseau d'automobilistes

En lien avec le Clic de l'Anjou Bleue, un automobiliste bénévole est identifié dans chaque commune, pour jouer le rôle de référent local du dispositif "Voitur’âges". En plus de transporter à l’occasion des personnes isolées, il recherche autour de lui d’autres automobilistes solidaires. Il est sensibilisé par la MSA aux risques et aux obligations à respecter et participe avec le réseau des autres référents communaux à l’élaboration des règles de fonctionnement. Ce travail de repérage et de formation des bénévoles a été mené de 2009 à 2011. Il a coûté à la MSA le temps de travail d'une chargée d'études partiellement affectée à ce dossier, soit 13.000 euros, auxquels on peut ajouter 1.000 euros d'outils de communication.

Règles de fonctionnement simples et assurances

Les utilisateurs comme les bénévoles doivent s'inscrire auprès du référent communal qui dresse un planning des disponibilités. Les utilisateurs sont des personnes âgées, handicapées ou qui auraient des besoins ponctuels (habitants sans permis de conduire, jeune, mère ou père au foyer........). Les déplacements sont principalement à l'intérieur du Pays Ségréen. Pour les trajets de quatre kilomètres ou moins, les coûts sont forfaitisés à raison de deux euros par trajet. Au-delà, les conducteurs bénévoles sont indemnisés par les usagers à raison de 0,40 euros du kilomètre à partir de son domicile. L'une des questions délicates porte sur les assurances : les automobilistes en s'inscrivant fournissent carte grise et attestation d'assurance responsabilité civile. De leur coté, les utilisateurs doivent eux aussi être assurés en responsabilité civile. Reste l’étape où le conducteur sort de la voiture et accompagne son passager : cette phase très rapide n'étant couverte par aucune de ces assurances, la MSA a pris à sa charge de couvrir cette part de risque.

L’objectif de la MSA est que "Voitur’âges" soit pris en main par les centres sociaux communaux ou par les intercommunalités

La communauté de communes de Candé (6 communes, 6.585 habitants dont 2.837 à Candé) à été la première - en novembre 2011 - à signer une convention avec la MSA pour prendre en charge directement le dispositif. Et cela à l’issue d’un travail préparatoire et d’une phase test : en février 2009 la MSA a organisé avec les élus de l’EPCI une réunion rassemblant les bénévoles, les travailleurs sociaux et les ambulanciers pour expliquer les règles du jeu et proposer des dossiers d'inscription. Les deux années suivantes, la fréquentation de "Voitur'âges" a été de 135 utilisateurs et 59 bénévoles soit, respectivement, 60% et 56% des habitants inscrits qui ont utilisé au moins une fois le service. Les déplacements pour raisons médicales représentent 71% de l'ensemble des trajets.
"Nous avons affecté la gestion de 'Voirtur'âges' à notre espace socio culturel qui fait office de centre intercommunal d'action sociale, indique Alain Raymond, président de la communauté de communes. Désormais c'est une autogestion complète. Et donc un coût nul. Les bénévoles transporteurs payent à leur assurance un surcoût pour la couverture du risque hors de la voiture. Et les personnes transportées payent une adhésion puis un coût en kilomètres. Il y a de plus en plus de personnes transportées et nous avons bien l'intention de faire perdurer."

François Poulle, pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info
 

Syndicat du Pays Segréen

Nombre d'habitants :

53111

Nombre de communes :

67
Maison de Pays, Route d'Aviré
49500 Segré

Contact

Communauté de communes du canton de Candé

Espace Socio Culturel, 1 avenue Firmin Tortiger
49440 Candé
comcomcande@wanadoo.fr

Alain Raymond

Président

MSA Anjou

Antenne Loire-Segréen 1 rue César
49500 Segré

Annabelle Cicard

Chargée de Développement Local
Haut de page