Centrale de trigénération de Port-Marianne à Montpellier - 2015

Publié le
par
Banque des Territoires
dans

Développement durable

Energie

Occitanie

Réalisation d'une centrale de trigénération à bois au sein d'un réseau desservant aujourd'hui plus de 7 000 logements. Objectif : assurer les besoins en eau chaude sanitaire et chauffage des quartiers de Port-Marianne.

Le projet en bref

Chiffres clés

600 000 m² de surface bâtie à l'horizon 2020

9 MW de puissance pour la chaufferie biomasse

28 GWh de production de chaleur

Impact et intérêt

Poursuite du développement du réseau montpellierain de chaleur et de froid.

Zoom

La centrale de trigénération au bois permet de produire, à partir de bois provenant exclusivement de la région Languedoc-Roussillon, de façon centralisée (sur place) de l'eau chaude, et de façon décentralisée du froid grâce aux machines à absorption à eau installées dans les immeubles.

Ce réseau a été conçu et est exploité depuis plus de 30 ans par la Serm (Société d'équipement de la région montpellièraine), dont la Banque des Territoires est le premier actionnaire hors collectivités.

Les acteurs

Le rôle de la Banque des Territoires

mode d’intervention : mandataire pour le compte de l’Etat dans le cadre du PIA

montant de l'investissement : 4,9 ,M€

Les partenaires

Montpellier Méditerranée Métropole

Haut de page