Conseil de la laïcité et du vivre ensemble à Saint-Jean-de-la-Ruelle (45)

Publié le
dans

Organisation territoriale, élus et institutions

Loiret

À Saint Jean-de-la-Ruelle, dans le Loiret, le conseil municipal a décidé en novembre 2014, à l’initiative du maire, de créer un conseil de la laïcité et du vivre ensemble. L’instance qui rassemble des personnalités de tous horizons, avec ou sans culte a commencé à dégager des pistes d’actions.

Sur la commune de Saint-Jean-de-la-Ruelle (Loiret, 16.800 habitants), coexiste une grande diversité de cultures et de religions. "En matière de laïcité, témoigne le maire, Christophe Chailllou, il y a la loi et les principes auxquels nous sommes très attachés. Il y a également la réalité quotidienne que nous ne pouvons ignorer. Nous sommes de plus en plus souvent interpellés sur des questions telles que l’implantation d’un lieu de culte, sur des questions liées au service public et à la religion. À partir du moment où les citoyens s’interrogent, le dialogue est indispensable. Si nous sommes convaincus en tant qu’élus, que le principe de laïcité doit s’appliquer et que la religion relève de la sphère privée, nous ne pouvons ignorer ces questionnements. Il nous semblait important qu’ils aient lieu dans un cadre républicain."

Instance consultative officielle d’une vingtaine de membres

Depuis, la ville dispose d’un cadre officiel pour débattre sur toutes les questions qui intéressent la laïcité et le vivre ensemble, dans un esprit de respect et de tolérance.
Consultative, l’instance réunit des élus, des représentants de communautés religieuses, culturelles, de mouvements laïcs. Une vingtaine de personnes font partie du Conseil de la laïcité de la commune : des élus dont les délégations ont trait aux travaux de ce conseil (éducation, à la cohésion sociale, ou la vie associative…) ; un représentant de chacun des lieux de culte implantés dans la ville ; deux représentants du mouvement de défense de la laïcité (Ligue des Droits de l’Homme – Cercle Jean Zay) ; un représentant par groupes politique du conseil municipal ; trois personnes issues de la société civile, et notamment un représentant de la Libre Pensée.

Règlement intérieur

Un règlement intérieur clarifie les objectifs et le fonctionnement. Chacune des séances, présidée par le maire, donne lieu à un compte-rendu.
Tous les membres renoncent à tout prosélytisme au sein de l’instance qui assure une fonction de veille, en particulier sur l’exercice des cultes religieux, et dont les travaux peuvent déboucher sur des avis ou des auditions d’élus ou de responsables associatifs. Il est prévu d’organiser trois à quatre réunions ou mieux par an

Débats de qualité et pistes d’actions concrètes

"J’ai été impressionné par la qualité des débats, la richesse des échanges et la grande responsabilité des représentants des cultes et des mouvements laïcs, assure l’élu. Outre un échange très riche sur le principe de laïcité, des propositions d’actions très concrètes ont été formulées".
Parmi les pistes d’actions : organiser des temps d’échanges avec les parents, réfléchir à la carte scolaire, mener un programme de sensibilisation auprès des enfants, mettre en place des ateliers sur "le vivre ensemble" dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires.
La prochaine réunion, à l’automne 2015 portera sur le rôle des médias avec la présence de représentants de la presse.

Michel Léon, Titres & Chapos pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info
 

Commune de Saint-Jean-de-la-Ruelle

Nombre d'habitants :

16800

71, rue Charles-Beauhaire, BP74,
45142 Saint-Jean-de-la-Ruelle Cedex
cabinet.maire@ville-saintjeandelaruelle.fr

Christophe Chaillou

Maire, conseiller départemental
Haut de page