Contre l'exclusion numérique, Antony s'appuie sur le programme d'Emmaüs Connect (92)

Publié le
par
Michel Léon
dans

Santé, médico-social, vieillissement

Social

Smart city

Hauts-de-Seine

Depuis 2012, le Point information médiation multi-services (PIMMS) d’Antony, en lien avec le CCAS, propose chaque année à près de 500 personnes en difficulté d’accéder aux technologies numériques à des tarifs privilégiés, en s’appuyant sur le programme Connexions solidaires proposé par Emmaüs Connect.

Le conseiller municipal délégué à la Solidarité et à l’Insertion de la commune d’Antony, Christian Ollivry en est convaincu : « Le numérique est un levier d’insertion, car il est désormais quasi incontournable dans la vie quotidienne. Le programme d’Emmaüs Connect nous a convaincu, parce qu‘il apporte des solutions pour faciliter l’accès du plus grand nombre au numérique, en accompagnant des personnes par l’éducation et l’apprentissage". D’où le souhait des élus que le programme Connexions solidaires http://connexions-solidaires.fr/ soit mis en place sur la commune d’Antony (62.000 habitants)
La commune a recherché une structure en capacité de porter le projet. Le Pimms, convaincu de l’aspect innovant, s’est aussitôt porté candidat.

Convention entre le Pimms et Emmaüs Connect, une aide du CCAS

Très vite, l’équipe du Pimms lance une enquête auprès des habitants de son territoire d’intervention afin de cerner au plus près leurs attentes en matière de télécommunications.
Le Pimms et Emmaüs Connect ont convenu de modalités de coopération via une convention, renouvelée chaque année par avenant. Le CCAS apporte une aide financier annuelle au projet (lire en fin de texte).
L’activité, soutenue par des appels à projet, s’inscrit dans le volet communal de l’économie sociale et solidaire.

Tarif solidaire, mais pas seulement

Les bénéficiaires du programme ont accès à du matériel, des recharges de crédit de téléphone et d’internet à un tarif solidaire limité à 12 mois. Le programme ne s’arrête pas là. "L’essentiel du service du Pimms d’Antony porte sur l’accompagnement des plus vulnérables pour leur faire comprendre comment ça fonctionne. Avec l’objectif de permettre aux bénéficiaires de gérer au mieux l’utilisation de leur crédit, et d’acquérir une autonomie sur les usages possibles dans ce domaine", explique l’élu. "C’est la combinaison d’offres d’accès aux télécommunications, d’un service d’accompagnement par les conseillers du Pimms et d’ateliers collectifs qui fait de Connexions Solidaires un programme à l’impact durable", complète la directrice du Pimms, Patricia Paris.
Très vite, le Pimms a fait connaitre aux intervenants sociaux le programme afin qu’ils l’intègrent dans leurs propositions d’accompagnement auprès des familles.

Le Pimms étend et développe le programme Connexions Solidaires

Au fil du temps, le Pimms développe des services à destination d’un public plus large : permanences destinées à aider individuellement à la gestion du matériel personnel ; ateliers de recherche d’emploi intégrant l’usage d’internet ; ateliers pour des personnes sans connaissance du vocabulaire informatique ; formation aux usages du numérique pour les séniors.
"Le besoin, qui se faisait déjà sentir en 2012, est aujourd’hui encore urgent avec l’explosion du smartphone et la vague de dématérialisation des services publics (impôts, CAF, …)", souligne l’élu.

Trois emplois de médiation numérique

Reste qu’il faut y allouer des moyens : outre l’espace dédié et les ordinateurs, le Pimms d’Antony consacre en 2016 trois emplois de médiation numérique au programme Connexions Solidaires, pour l’accueil, la formation et l’animation du réseau des partenaires. Ces postes en contrat aidé sont financés par le Pimms.
Du fait de l’implantation géographique du Pimms, le programme rayonne au-delà d’Antony : au sud des Hauts-de-Seine et au nord de l’Essonne, voire jusqu’au Val-de-Marne ou même parfois à la Seine-Saint-Denis.

Eléments financiers
Le soutien du CCAS au Pimms d’Antony pour la mise en œuvre du programme Connexions Solidaires a été de 5.000 euros au démarrage, et de 2.500 les années suivantes pour le développement du programme et d’extensions (Bagage Numérique Minimum, cartographie des acteurs du numérique du territoire, formation aux usages du numérique des seniors...). Des aides publiques ont été apportées également par l’Etat (21.912 euros), et la Région Ile-de-France (5.000 euros).
Depuis le démarrage, le Pimms a répondu à des appels à projets, ce qui lui a permis de bénéficier de soutiens de plusieurs Fondations privées et de La Poste.

Michel Léon,Titres & Chapos pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info
 

Commune d'Antony

Nombre d'habitants :

62000
Place de l'Hôtel de Ville BP 60086
92161 Antony Cedex
webmaster@ville-antony.fr

Christian Ollivry

Conseiller municipal délégué à la solidarité et à l'insertion

Pimms Antony

Place des Baconnets
92160 Antony
pimmsantony@orange.fr

Patricia Paris

Directrice
Haut de page