Paris

Cours de cuisine sur les marchés parisiens (75)

Santé, médico-social, vieillissement

Social

La ville de Paris compte 70 marchés de rue dont elle délègue la gestion à trois sociétés. Le cahier des charges prévoit que les prestataires organisent des animations. Depuis 2010, à la demande de la ville, elles comprennent des cours de cuisine.

L'idée d'organiser des cours de cuisine sur les marchés alimentaires "de plein vent" est proposée, en 2009, par l'une des sociétés délégataires. La ville de Paris trouve l'initiative intéressante et décide d'expérimenter le dispositif sur une partie de ses marchés. Les retours sont excellents et la ville décide en 2010 de le généraliser aux vingt arrondissements. Les délégataires financent cette opération à hauteur de 75.000 euros et travaillent avec la Fédération française de cuisine amateur.

Trente cours par an à visée pédagogique

Le prestataire de service s'est doté d'une cuisine mobile et les chefs donnent 30 cours par an. "Cela permet, durant les six ans que dure la délégation, d'intervenir dans nos 70 marchés", précise Amandine Bonneau, chef du bureau des marchés de quartier. Les groupes sont composés de huit personnes, de façon à ce que chacune ait quelque chose à faire dans l'espace restreint qu'offre une place de marché. Durant deux heures, les participants s'approvisionnent sur le marché même, préparent, cuisinent et bien sûr dégustent, avec les clients du marché, des plats de saison. Des fiches recettes sont distribuées aux participants. Outre l'animation, qui est très appréciée des commerçants et des clients, la visée pédagogique est toujours présente, notamment la lutte contre le gaspillage alimentaire. Certains cours sont axés sur l'art d’accommoder les restes.

Des cours victimes de leur succès

Au fil du temps, cette initiative gagne en notoriété. Une opération de lancement, à laquelle participent plusieurs adjoints au maire de Paris, est organisée chaque année. Elle est largement relayée par la presse. De mars à octobre, les Parisiens peuvent, gratuitement, s'inscrire aux cours par internet grâce au calendrier des animations. Cette publicité, le bouche-à-oreille, ainsi que le nombre limité de places dans les cours ont fait que ces animations ont très vite été victimes de leur succès. Le budget étant fixé par le contrat de délégation de service public, il n'est pas possible de démultiplier les cours. C'est la limite du dispositif. En 2015, un nouvel appel d'offres sera l’occasion de remettre à plat le dispositif et, pourquoi pas, d'envisager d’augmenter le nombre de cours.

Luc Blanchard, Studio Graph, pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info

Contact(s)

Direction du développement économique, de l'emploi et de l'enseignement supérieur de la ville de Paris

8 rue de Citeaux
75012 Paris
01 71 19 20 00
Nombre d'habitants : 2243800

Lyne Cohen-Solal

Élue chargée du commerce, de l'artisanat, des professions indépendantes et des métiers d'art

Amandine Bonneau

Chef du bureau des marchés de quartier
Amandine.Bonneau@paris.fr
Haut de page