Dans la Manche, les jeunes artisans et apprentis peuvent s'installer sereins

Publié le
dans

Développement économique

Tourisme, culture, loisirs

Santé, médico-social, vieillissement

Social

Manche

La communauté de communes de Villedieu-les-Poêles, dans la Manche, peut désormais accueillir les apprentis ou jeunes actifs dans un foyer spécialement conçu à leur intention. Ouverte en 2008, cette structure fonctionne en réseau avec le foyer de jeunes travailleurs de Granville. Les dix studios et F1 ont été aménagés dans un ancien collège désaffecté et sont pris d'assaut par les 16-30 ans.

La communauté de communes de Villedieu-les-Poêles, (neuf municipalités, 7.493 habitants) a inauguré, au mois de janvier 2008, un foyer de jeunes travailleurs (FJT). En Bretagne et Basse-Normandie, de nombreuses structures de ce type existent déjà : elles appartiennent au réseau des foyers Soleil et proposent aux actifs 16 à 30 ans des appartements aux loyers très abordables.

Des logements pour les artisans d'art

A 30 kilomètres de Villedieu, Granville abrite ainsi, depuis de nombreuses années, un foyer de jeunes travailleurs. En 2006, les élus de la communauté, convaincus par la mission locale du pays Granvillais et par le maire de Granville, prennent la décision de créer un foyer rattaché à celui de Granville... A la grande satisfaction des entreprises implantées sur le territoire de la communauté. "Depuis 800 ans, nos artisans perpétuent une tradition liée au travail du cuivre", explique Valérie Coupel, chargée de mission "Métiers d'art" de la communauté de communes. Dinanderie (technique qui consiste (…) à mettre en forme cuivre, laiton, argent, étain… par martelage) et chaudronnerie d'art, fonderie de cloches... : le canton de Villedieu-les-Poêles accueille pas moins de trente-quatre entreprises d'art employant 360 salariés. En 2002, elle obtient le label "Ville et métiers d'art". Quatre ans plus tard, elle devient pôle d'excellence rurale "Métiers d'art". Parmi ses projets : l'accueil de nouveaux artisans. "Nos entreprises emploient beaucoup d'apprentis ou de jeunes travailleurs. Mais faute de logement, certaines candidatures intéressantes ne pouvaient pas aboutir", continue la chargée de mission.

Dix studios et F1 construits dans un collège désaffecté

Dès 2006, la ville de Villedieu-les-Poêles vend à Manche Habitat, l'office HLM de la Manche, une partie du collège désaffecté pour un euro symbolique. Maître d'ouvrage, l'office pilote alors le chantier de rénovation. L'Etat et la Caisse des Dépôts lui octroient chacun un prêt locatif aidé d'intégration (PLAI) de 100.014 et 493.200 euros. D'autres partenaires participent au financement : le département de la Manche (106.814 euros), la région Basse-Normandie, dans le cadre du contrat territorial de pays (121.438 euros), et la CAF (12.000 euros). Le coût total des travaux s'élève à 833.466 euros. Par ailleurs, la communauté de communes consacre 50.000 euros à l'aménagement intérieur et à l'achat du mobilier.
Au final, le foyer compte dix logements - studios et F1 confondus - totalement équipés. Des espaces communs ont également été aménagés (laverie, local à vélo, cave et pièce de convivialité). Leur entretien, celui des espaces verts et les équipements de sécurité sont à la charge de la communauté.

Le locataire peut rester dans le foyer de deux mois à trois ans

Les logements sont réservés, en priorité, aux apprentis ou jeunes travailleurs des métiers d'art. Les candidats doivent adresser à la communauté une lettre de motivation. Si la commission accepte leur dossier, elle le transmet au foyer de Granville. Les animateurs du foyer prennent alors le jeune complètement en charge, depuis la constitution d'un dossier APL, jusqu'à la remise des clés. Une fois dans les murs, le locataire peut y rester deux mois au minimum et trois ans au maximum. Le montant du loyer dépend de la situation familiale et professionnelle de chacun.
Ouvert en janvier 2008, le foyer de Villedieu-les-Poêles affiche complet dès le mois de juillet. "Parfois, ce sont les employeurs qui prennent contact avec nous : les entreprises utilisent ce service comme un outil et en sont très satisfaits", témoigne Valérie Coupel. Les élus pensent déjà à un projet d'agrandissement, car seuls les deux tiers du bâtiment d’origine ont été utilisés.

Elisa Dupont / PCA pour la rubrique Expériences du site Mairie-conseils
 

Contact(s)

Communauté de Communes du canton de Villedieu-les-Poêles

6 Z.A de la Sienne- BP 58
50800 Villedieu-les-Poêles
02 33 90 17 90

Valérie Coupel

chargée de mission - Métiers d'art
cdc.villedieu.vcoupel@orange.fr
Haut de page