Dans le Var, une maison d'accueil multiservice intergénérationnelle (Mami) offre des emplois à un public en insertion

Publié le
dans

Santé, médico-social, vieillissement

Social

Développement économique

Tourisme, culture, loisirs

Var

Dans le cadre des contrats d'objectifs du conseil général du Var, l'association Mami a mis en place trois micro-crèches itinérantes en milieu rural, deux crèches en quartier urbain, ainsi qu'une maison d'accueil multiservice intergénérationnelle au centre de Toulon, inaugurée en septembre 2004. Le fonctionnement de toutes ces structures obéit au principe fondateur de passerelle vers l'insertion : 50% des emplois sont réservés aux allocataires du RMI et demandeurs d'emploi. 65% des places sont réservées en priorité aux parents engagés dans une démarche d'insertion.

Au centre de Toulon, sur un terrain propriété de la ville, trois espaces de vie sont réunis : une crèche-halte-garderie, une maison d'accueil de jour pour personnes âgées et un lieu de partage d'activités intergénérationnelles. L'espace junior accueille 24 enfants âgés de 3 mois à 6 ans. 65% des places sont réservées aux enfants dont les parents sont inscrits dans une démarche d'insertion. La mixité sociale est préservée avec les 35% de places ouvertes à tous. L'espace senior offre un lieu de rencontres et d'activités diverses (groupes de parole, atelier théâtre, pratique informatique, formation langues, gymnastique douce...).

Jeunes enfants et seniors ensemble

L'espace activités accueille 164 adhérents, L'espace seniors reçoit 15 personnes par jour au plus et compte 70 inscrits. L'accueil se fait à la journée ou à la demi-journée sans dépasser deux jours par semaine avec, pour 60% d'entre eux, l'aide financière du conseil général. L'association se charge d'aller chercher les seniors à domicile et de les raccompagner. Une des originalités de la démarche consiste à organiser des activités qui réunissent jeunes enfants et seniors à l'occasion de séances de lecture ou participation à un atelier de fabrication de masques portés lors d'un carnaval où jeunes enfants et seniors défilent et chantent.

Employer et qualifier les personnes en situation d'exclusion

Pour favoriser l'insertion des personnes engagées dans une démarche d'insertion socio-professionnelle (allocataires RMI et demandeurs d'emploi, dont certains sont les parents des jeunes enfants bénéficiant de ces modes de garde), la moitié des 57 emplois au sein de l'association Mami leur sont réservés. Ils bénéficient d'une formation en alternance pour obtenir, outre une expérience professionnelle, un diplôme leur garantissant une qualification professionnelle et les conduisant vers l'emploi durable. "En tant qu'acteurs de l'insertion, nous partons du principe que les personnes en situation d'exclusion, quelle que soit leur catégorie sociale, sont des personnes qui disposent chacune de ressources spécifiques et ne doivent en aucune manière être considérées comme des charges", déclare Marianne Jacquemin, directrice de l'association Mami, précisant : "Nous mettons en oeuvre nos différentes activités avec la participation active de ces personnes en les employant et en les qualifiant. Pour nous, il s'agit là d'une opération de développement durable très concrète."
Le coût d'investissement de la structure intergénérationnelles Mami-Alexandre-1er du centre de Toulon a représenté environ un million d'euros, financé à 42% par le Fonds européen, 20% partagés entre le conseil général et le conseil régional, 15% par la caisse d'allocations familiales, 8% par la caisse régionale d'assurances maladie et 15% proviennent de fonds privés, notamment de la Fondation Caisse d'épargne.

Enfin pour l'association Mami, l'objectif consiste également à créer des passerelles entre tous les types de publics. "Nous organisons des expositions avec des artistes, déclare Marianne Jacquemin. Et nous avons aussi créé une chaîne de solidarité avec Le Jardin de la Pauline, chantier d'insertion pour des sans-domicile fixe. Ils entretiennent notre petit potager, nous vendent des légumes et nous invitent à venir déjeuner chez eux." Les repas sont confectionnés par des adultes en formation qualifiante. Pour la première promotion, tous ont obtenus le CAP cuisine.

Association Mami

6 rue Chabannes BP 5005
83091 Toulon Cedex
mami83@free.fr

Marianne Jacquemin

Directrice
Haut de page