La Réunion

Dans l'île de La Réunion, la communauté d'agglomération du Sud crée sa signalisation touristique

Développement économique

Tourisme, culture, loisirs

Organisation territoriale, élus et institutions

En 2007, afin de pallier un déficit de signalisation, la communauté d'agglomération du Sud (4 communes, 117.690 habitants) a créé une signalétique touristique complète et continue sur les voies communales de ses quatre communes membres, soit un territoire de 58.000 hectares.

Un itinéraire prioritaire


La communauté a d’abord établi, en associant les communes, une charte qui assure la cohérence de la sélection des informations et la clarté de leur mise en forme : activités de loisirs placées en première position sur les panneaux, utilisation de pictogrammes officiels, une couleur par type d'information, typographie, graphisme, etc. Elle s'est ensuite essentiellement appuyée sur les offices de tourisme, afin de concevoir un itinéraire prioritaire d’information minimisant le nombre de panneaux. Sur cette base, le déploiement de la nouvelle signalisation s'effectue commune par commune : mi 2010, 60% du territoire communautaire était couvert.

La communauté assure le lien entre sa signalétique et celles de ses partenaires


Quatre types d'information ont été définis. Le premier concerne les activités de loisirs, les structures d’hébergement et de restauration privées : quelques panneaux avaient été posés par des particuliers mais le résultat restait disparate et peu probant par manque de continuité. Le travail de la communauté a permis une réelle homogénéisation. Le second type de signalisation, concernant les sites et les routes touristiques, les offices de tourisme et les musées, a été réalisé en lien avec les conseils régional et général, qui révisaient leur propre signalétique : la communauté leur a proposé d'indiquer les sites touristiques au bas de leurs panneaux, ce qui permet aux touristes d’être guidés sans interruption depuis les grands axes routiers jusque dans les villages. Quant aux sentiers, leur fléchage est assuré par l'ONF sur les terrains départemento-domaniaux, mais rien n'était prévu pour les parcelles privées et communales. La communauté a donc réalisé la couverture des ces sentiers – en particulier de la crête renommée du Dimitile – en concertation avec l'ONF et le Parc national de la Réunion. Enfin, les panneaux d’information de grande taille (comportant notamment une carte) ont été définis conjointement avec les communes, car ils devront suppléer les offices de tourisme lorsque ceux ci seront fermés.

Financement et prolongement


En 2009 2010, la communauté d’agglomération du Sud a engagé 266.000 euros pour ce projet. Elle en prévoit 356.000 pour 2010-2011. Une année supplémentaire de financement sera nécessaire pour achever la nouvelle signalétique, qui nécessitera un budget d'entretien d'environ 20.000 euros, hors remplacement éventuel du matériel.
Certes, des panneaux ont déjà été endommagés. Reste que les premiers résultats de l'opération satisfont aussi bien les communes que les randonneurs et les professionnels du tourisme. Dans le prolongement de ce travail, la communauté a mis en place un cercle d'échanges mensuel, destiné à maintenir sa communication avec les offices de tourisme et les communes sur ce thème.
 

Myriam Journet / Agence Traverse, pour la rubrique Expériences du site www.mairieconseils.net

Contact(s)

Communauté d'agglomération du Sud

379, rue Hubert-Delisle- BP 437
97838 Le Tampon cedex
Nom de la commune la plus peuplée : Le Tampon (71506 hab.)

Isabelle Grosset Paris

Vice présidente

Marie-Serge Marcel

responsable du service aménagement, développement économique et tourisme

Véronique Galbois

agent de développement service tourisme
vgalbois@casud.re

Revitaliser les centres villes et centres bourgs

Un dispositif unique pour accompagner les villes moyennes dans leur programme de revitalisation des centres villes, depuis le conseil en amont jusqu'au suivi de projet.

Haut de page