Délégation de service public pour quarante enfants...

Publié le
dans

Santé, médico-social, vieillissement

Social

Var

Pour remédier au manque d'offre en matière de mode de garde de la petite enfance, la communauté de communes Saint-Baume-Mont-Aurélien dans le Var, a construit en 2008, une structure multi-accueil gérée en délégation de service public par une association.

Lorsqu’elle se dote en 2003 de la compétence Petite Enfance, la communauté de communes Saint-Baume-Mont-Aurélien (7 communes, 27.000 habitants) réalise un diagnostic qui met en lumière un manque d’environ 150 places d’accueil et la nécessité de créer un relais pour coordonner les modes d’accueil. En plus de la création de trois nouvelles crèches dans trois communes (Rougiers, Purrières et Plan d’Aups), les élus décident, en 2008, de construire une nouvelle structure d’accueil Petite Enfance à Saint-Maximin, accueillant une crèche de 120 places et un relais d’assistantes maternelles.

Accueil de 40 enfants

Le bâtiment est construit en forme trèfle à quatre feuilles pour recevoir dans chaque aile une unité d’accueil de 40 enfants regroupés par tranche d’âge - l'accueil pour les bébés (3 à 12 mois), pour les moyens (de 1 à 2 ans) et pour les grands (de 2 à 4 ans) - ainsi qu'un relais d’assistantes maternelles. Ces dernières peuvent ainsi bénéficier de certains équipements comme la salle de motricité dédiée à l’éveil sensoriel et aux jeux des enfants, la cuisine en liaison froide et la buanderie. La structure propose également un nouveau service, "Pause Parents", qui permet à ces derniers de bénéficier des conseils d’une puéricultrice et d’un psychologue.
Représentant un investissement de 4 millions d’euros, les travaux ont été subventionnés à hauteur d’un million d’euros par le conseil général du Var, de 236.000 euros par l’Etat et de 585.000 euros par la CAF, avec laquelle la communauté de communes a signé un contrat enfance. L'intercommunalité a eu recours à l’emprunt pour financer les 40% restants

Un contrat de délégation de service public

"Les trois unités de la crèche comptent au total une quarantaine d’employés. Alors que la réglementation impose un adulte pour six enfants, l'établissement dispose d'un ratio d'un adulte pour quatre enfants", souligne Jean-Raymond Niola, vice-président chargé de la petite enfance à la communauté de communes. La gestion de l’établissement est confiée à l’association la Maison de l’enfance Saint-Baume-Mont-Aurélien dans le cadre d'un contrat de délégation de service public. "Ce contrat prévoit notamment le respect d’un certain nombre d’obligations comme la fixation d’un prix juste. Le tarif est identique quel que soit le lieu de résidence des familles et le montant à régler est déterminé uniquement en fonction du quotient familial de ménages, précise le vice président. Cette réalisation est une étape. "Les élus suivent de près l'évolution de la demande de places en crèche sur le territoire et ont déjà prévu la construction ou l'extension des équipements", conclut le vice-président..

Pascal Clouet / PCA pour la rubrique Expériences du site www.mairieconseils.net
 

Communauté de communes Saint-Baume Mont-Aurélien

6 rue des Poilus
83470 Saint-Maximin

Jean-Raymond Niola

Vice-président
Haut de page