Calvados

Des communes littorales de la Manche recherchent une gestion dynamique des risques (14)

Aménagement et foncier

Logement

Environnement

La communauté de communes de l'estuaire de la Dives se donne tous les moyens d’obtenir la meilleure appréciation du risque de submersions marines. Elle collabore étroitement avec les services de l’Etat et les territoires voisins. Il s'agit de trouver le juste équilibre entre excès de prudence et trop d’assurance.

En révélant à quel point la France pouvait être durement touchée par des événements climatiques extrêmes, la dévastatrice tempête Xynthia, en 2010, a durablement marqué les esprits. "C'est comme si l'on avait découvert que la mer est à côté de nous", constate Luc Legrand, responsable du service aménagement et urbanisme de la communauté de communes de l'estuaire de la Dives. Sur les côtes de la Manche, cette communauté de communes, qui regroupe six communes littorales (13.883 habitants) instruit les autorisations d'urbanisme et se trouve donc au plus près du terrain

Introduire une vision dynamique dans le PPRL

A l'heure actuelle les services communautaires disposent d'un atlas des zones sous le niveau marin, qui prend uniquement en considération le niveau topographique. "Cette vision statique rend mal compte de la réalité, explique le responsable du service aménagement et urbanisme. Certains endroits profonds, sont considérés à risques, alors qu’ils le sont moins que d'autres, moins profonds mais plus vites submergés. Parfois les causes de ces "anomalies" sont connues, mais pas toujours, et rien ne remplace l'observation fine du terrain. D'autant qu'en la matière rien n'est figé, le réchauffement climatique pourrait dans les prochaines années modifier profondément toutes les données".
Raison pour laquelle il est indispensable d’introduire une vision dynamique des risques potentiels dans les documents de gestion des risques. Dans cet esprit, la communauté de communes participe au comité de pilotage du Plan de prévention des risques littoraux (PPRL) pour le co-élaborer avec les services de l’Etat, en apportant sa connaissance fine du terrain et des spécificités du territoire.

Faire le lien avec d’autres intercommunalités côtières voisines

Le service Aménagement et urbanisme de la communauté de communes cherche à appréhender l’ensemble des données qui interagissent entre elles. "Nous cherchons à être pragmatiques et à avoir la vue la plus large possible sur notre territoire. Au-delà de notre communauté de communes, il nous faut prendre en compte notre bassin versant et la bande littorale dans son ensemble", souligne le directeur du service. Dans cet esprit, il travaille en lien avec la région et d'autres intercommunalités du littoral sur la gestion durable du trait de côte.

Prévention : il n’y a pas que les digues !

La prévention des risques implique de réfléchir aux meilleures protections possibles. "Ce ne sont pas toujours des digues", souligne le directeur du service. La communauté de communes a par exemple demandé à ce que le rôle de tampon que jouent les marais qui bordent son territoire soit pris en compte.
Enfin, il faut aussi se pencher sur le type de constructions réalisées. Une école d'architectes aide, par exemple, une commune littorale à réfléchir à la façon dont doit être urbanisé son territoire en prenant en compte les phénomènes de submersion marine. C'est cette intelligence collective, ce réseau en cours de construction, qui permettra à l'avenir de mieux protéger les communes côtières.

Forts de cette expertise, les services de la communauté de communes cherchent à ne pas se laisser paralyser par la peur de faire une erreur. Ils veulent trouver un équilibre entre trop d'assurance et trop de prudence. Ce n'est pas chose facile tant les paramètres sont nombreux.

Luc Blanchard, Studio Graph, pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info
 

Contact(s)

Communauté de communes de l'estuaire de la Dives (CCED)

ZAC de la Vignerie, rue des entreprises BP 10056
14165 Dives-sur-Mer cedex
accueil@cced.fr
Nombre d'habitants : 13883
Nombre de communes : 6
Nom de la commune la plus peuplée : Dives-sur-Mer (5867 hab.)

Bernard Hoyé

Président

Luc Legrand

Responsable du service aménagement et urbanisme
l.legrand@cced.fr
Haut de page