Du wifi pour les plaisanciers du port d'Harskirchen

Publié le
dans

Organisation territoriale, élus et institutions

Bas-Rhin

Dans le Bas-Rhin, la communauté de communes du pays de Sarre-Union a financé un accès internet par wifi dans le cadre du réaménagement du port de plaisance d’Harskirchen dans le Bas-Rhin. Le réseau est installé depuis l’été 2010.

Impulsé dans le cadre du schéma d’amélioration des voies navigables par la région Alsace et à l’issue de l’obtention du label pôle d’excellence rural, la réhabilitation du port de plaisance d’Harskirchen avait pour objectif d’apporter services et confort aux plaisanciers : alimentation en eau et en électricité pour chaque place, installation de pontons pour augmenter la capacité d’accueil (désormais 14 places), amélioration de l’accueil et du confort (aire de pique-nique, arbres...) et ouverture d’une capitainerie équipée de sanitaires, douches, laverie et d’un ordinateur avec un réseau wifi.

Qui paie quoi et pour quels service ?

Les frais de mise en service du réseau (4.000 euros HT) ont été pris en charge par à la communauté de communes. Côté fonctionnement, l'intercommunalité a signé une convention de partenariat avec la mairie d’Harskirchen qui finance l'abonnement auprès du fournisseur d'accès à internet (50 euros HT par mois), la maintenance du réseau (215 euros HT par an), et emploie la capitaine du port formée à cette technologie. Pour accéder au wifi, les plaisanciers achètent un accès à la capitainerie du port, ouverte trois heures par jour. A raison de deux euros pour trois heures de connexion, ils peuvent ensuite se connecter depuis leur bateau avec leur ordinateur personnel ou avec un matériel mis à leur disposition au sein de la capitainerie.

Perspectives

"Nous n’avons pas eu le temps de communiquer en 2010 sur l'existence du wifi", reconnaît Julie Feiss, responsable du développement de la communauté de communes du Pays de Sarre-Union, qui estime qu’il existe des marges de progression importantes en terme de connexions. A terme, le coût de connexion facturé aux utilisateurs pourrait facilement couvrir les frais engagés par la commune pour ce réseau. Par ailleurs, la mairie réfléchit à l'augmentation des durées de connexion : "Les utilisateurs estiment que la période de connexion est trop courte. Nous envisageons de proposer aux plaisanciers un accès à la carte, en fonction de la durée de leur séjour, grâce à un site de gestion des connexions", conclut Julie Feiss.

Aude Rambaud / PCA pour la rubrique Expériences du site www.mairieconseils.net
 

Communauté de communes du Pays de Sarre-Union

Nombre d'habitants :

11800

Nombre de communes :

13
14 rue Vincent d'Indy
67260 Sarre-Union

Théo Feuerstoss

Vice-président chargé du tourisme, maire de Keskastel

Julie Feiss

Agent de développement
Haut de page