Dynamiser la coordination économique à l'échelle du pays

Publié le
dans

Développement économique

Tourisme, culture, loisirs

Organisation territoriale, élus et institutions

Deux-Sèvres

En dotant le syndicat mixte du pays Mellois (Deux-Sèvres) d'un coordonnateur économique, les cinq communautés de communes qui le composent misent sur l'élaboration de projets à une échelle supérieure pour favoriser le développement de leurs territoires, en préservant ce qui existe, dynamisant leur développement et en attirant de nouvelles entreprises.

La création d’un poste de coordonnateur économique du Pays Mellois date de la fin 2008. Elle marque la décision des cinq communautés de communes (1) qui composent le syndicat mixte, de passer à une échelle supra pour dynamiser le développement de leurs zones d'activités, l'installation de nouvelles entreprises et plus largement, le développement économique de leur territoire. Chacune seule n'avait pas les moyens de payer un développeur, en revanche, elles partageaient la volonté de travailler ensemble pour ce territoire rural. Ce poste complète ceux des chargés de mission économique des différentes communautés intervenant, eux, sur des missions plus techniques, voire les soulage lorsque cette mission était tenue par un directeur général.
La mission confiée au pays ne remet pas en cause les compétences des EPCI qui restent, chacun, maître de leur politique économique. Elle n'a pas non plus débouché sur une harmonisation des politiques fiscales des uns ou des autres, une communauté de communes applique la taxe professionnelle unique tandis que les autres restent sur la taxe professionnelle de zone et additionnelle.
Sur ce territoire rural, les élus se sont accordés sur le fait qu'il y a plus d'intérêt à être attractifs ensemble qu'à se concurrencer au gré des seize zones d'activités intercommunales. La carte de ces zones et la coloration de leurs vocations économiques oriente vers une segmentation entre leurs différentes spécialités (agroalimentaire, éco-construction, pôle recherche environnement, commerces et services, transport), propice à éviter justement ce jeu de concurrence. Cette carte est l'un des éléments du diagnostic que le coordonnateur, Patrick Sudre, a réalisé pour débuter sa mission. Le document de synthèse – "carte d'identité économique du Pays Mellois" (disponible sur le site internet du Syndicat Mixte du Pays Mellois) - présente le territoire en insistant sur ses potentiels "car lorsque l'on vend un territoire, on le vend globalement" : accessibilité (proximité des quatre grandes villes de Poitou-Charentes, des autoroutes, gares TGV et Port de La Rochelle), couverture haut débit, population en hausse, un tissu associatif important (1000 associations), des équipements culturels et sportifs et scolaires, les richesses patrimoniales et touristiques (pays d'art et d'histoire), les services à la personne.

Une semaine de l'emploi et de l'économie, à l’échelle du pays

Le diagnostic liste les activités économiques, les acteurs (moitié d'entreprises artisanales), et les seize zones d'activités intercommunales. Certaines vocations économiques sont appelées à se développer, notamment celles liées à l'environnement (pôle Études et recherche en environnement de Villiers-en-Bois, éco-construction, éolien, photovoltaïque), au bâtiment, à l'agroalimentaire ou encore à la filière bois. La semaine régionale de l'emploi et de l'économie, organisée en octobre, était justement consacrée à ce thème "environnement, facteur de développement économique ?" en Mellois, au gré de multiples rencontres avec et chez les différents acteurs.
Initiative régionale, cette semaine de l'économie et de l’emploi est l'une des actions localement pensées à l'échelle du pays, "et que chacun n'aurait pu faire seul". Le diagnostic a en effet servi à définir la stratégie de positionnement, amorcer et renforcer un travail de réseau et partenarial, notamment avec les chambres consulaires et le club d'entreprises. Vient ensuite le travail classique d'outils de communication économique (plaquette, site) et de mise en place d'outils communs, comme la base de données des bâtiments disponibles dans les zones d'activités intercommunales, ou, la future plate-forme d'initiative locale (pour la création ou la reprise d'entreprises, grâce à des prêts d'honneur à taux zéro) en partenariat avec le département, la région, des banques et entreprises.

(1) communautés cantonale de Celles-sur-Belle, de communes du canton de Melle, de communes Cœur du Poitou, du Lezayen, et Val de Boutonne.

Emmanuelle Stroesser pour le Pôle Expériences Mairie-Conseils

 

Contact(s)

Syndicat mixte du Pays mellois

2 place Bujault
79500 Melle
05 49 27 09 62
infos@paysmellois.org
Nombre d'habitants : 49000
Nombre de communes : 85
Nom de la commune la plus peuplée : Melle (3670 hab.)

Patrick Sudre

coordonnateur
p.sudre@paysmellois.org
Haut de page