En Direct - Mars 2021

Territoires Conseils publie mensuellement la lettre « En Direct », une publication papier de quatre pages, envoyée par la poste à nos abonnés, qui présente nos travaux les plus récents. Nous proposons de découvrir le format digital de ce mois. 

Relançons la mobilité

Objet d’une forte demande citoyenne, l’accès à la mobilité est un facteur important de cohésion territoriale et sociale, en particulier dans les zones rurales et périurbaines. De la possibilité de se déplacer dépendent toujours, et pour longtemps encore, les accès à l’emploi, à l’éducation, aux services de santé, à la consommation et aux loisirs. Vecteur de la capacité d’agir en tant que citoyen à l’échelle individuelle et garante du maintien d’une sociabilité riche au niveau collectif, les politiques de déplacements sont l’un des éléments d’une vie locale réinventée et d’un pacte républicain conforté.

Mais les transports publics et les politiques en faveur des mobilités actives constituent aussi un levier en matière de lutte contre le changement climatique et de transition vers une économie « bas carbone ». C’est précisément l’un des objectifs du plan de relance. Cet effort budgétaire massif, déployé pour soutenir l’activité à court terme, doit nous permettre de construire les conditions d’une économie compétitive et d’une société plus prospère à long terme, dans un environnement physique et climatique en forte mutation.

Services classiques et structurants comme les réseaux de bus ou les lignes de TER. Dispositifs innovants visant une desserte fine comme le « bus sur appel » en zone urbaine et le transport à la demande en zone rurale. Solutions artisanales comme le covoiturage solidaire ou techniques à l’image du covoiturage organisé reposant sur des outils connectés… Tous ces dispositifs mutualisés et « décarbonés » permettent de redonner de l’autonomie à certains publics et de diminuer les émissions de gaz à effet de serre.

Les collectivités locales ont donc un rôle à jouer dans la définition et la coordination de ces solutions. La loi d’orientation des mobilités du 24 décembre 2019 (LOM) incite d’ailleurs les communautés de communes à s’approprier la compétence « mobilité ». Celles-ci ont jusqu’au 31 mars pour se prononcer.

Au quotidien et à proximité des décideurs locaux, Territoires Conseils, le Service de l’Ingénierie Territoriale ainsi que les Directions régionales de la Banque des Territoires sont mobilisés pour faciliter la conception puis la mise en œuvre de services de transports nouveaux. À vos côtés, favorisons le renouvellement des matériels roulants et améliorons les infrastructures existantes.

  • Type : Publication