En Dordogne, une commune rurale crée une maison de santé avec le soutien de la MSA

Publié le
dans

Santé, médico-social, vieillissement

Social

Dordogne

Pour attirer les professionnels de santé, la commune centre du Verteillacois, en Dordogne, a bâti un partenariat avec la mutualité sociale agricole (MSA). Depuis octobre 2007, une maison de santé rurale accueille cinq professionnels.

Chef-lieu d’un canton de 17 communes et 4.400 habitants, Verteillac (658 habitants) abrite également le siège de la communauté de communes du Verteillacois (15 communes, 3.975 habitants). En 2005, l’un des deux médecins généralistes installés dans le canton est parti à la retraite sans avoir trouvé de remplaçant. Dans ce territoire rural, la situation devenait critique, il fallait trouver une solution. D’où le projet de maison de santé rurale porté par la commune.

La MSA acquiert un bâtiment rénové par la mairie

 
La mairie de Verteillac a trouvé dans la MSA locale une oreille attentive et surtout pragmatique. Un partenariat fut ainsi rapidement possible. La mairie a acheté un bâtiment qui pouvait accueillir le projet après réhabilitation, agrandissement et aménagement. Les travaux ont été effectués par la commune, qui a ensuite rétrocédé la maison médicale à la MSA pour 300.000 euros. En octobre 2007, un médecin supplémentaire (le premier continuant à exercer au centre-bourg), deux infirmières et un kinésithérapeute ont intégré la maison médicale fraîchement inaugurée, et quelques mois plus tard la structure accueillait un cabinet dentaire. Tous les locataires s’acquittent d’un droit de location de 7 euros le mètre carré. De plus, deux studios ont été aménagés dans le bâtiment afin d’accueillir les remplaçants des professionnels en congé. Pour les étudiants stagiaires – venant de Bordeaux la plupart du temps –, ces périodes de remplacement sont une occasion d’exercer en conditions réelles, tandis que la population bénéficie toujours d’un professionnel disponible.

Des projets pour aller plus loin


Le seul inconvénient du projet, selon Jean-Pierre Bordier, maire de Verteillac, est que cette maison de santé se situe à 900 mètres du centre-bourg, ce qui ne facilite pas sa fréquentation par les personnes âgées. "Nous pensons résoudre ce problème en mettant en place un système de covoiturage en lien avec le centre social, peut-être en associant l’ADMR qui assure des prestations de service au domicile de ces personnes âgées. Reste que nous sommes évidemment très satisfaits de cette réalisation, ajoute-t-il. Bordeaux se trouve tout de même à 120 kilomètres, et nous n’avions plus de dentiste depuis six ans. La maison de santé devra accueillir un second médecin, car celui du village va prendre sa retraite, et celui qui s’est installé dans la maison médicale ne pourra pas répondre seul à la demande. Les deux infirmières sont occupées à temps plein et la dentiste ne sait plus où donner de la tête !"

Le maire pense à l’avenir, car la maison médicale est située sur un terrain de 4.000 mètres carrés qui peut permettre un agrandissement. "Nous avons un projet d’installation de pharmacie qui compléterait bien l’offre existante ".

Jean-Luc Varin pour la rubrique Expériences du site www.mairieconseils.net
 

Contact(s)

Mairie de Verteillac

Avenue d'Aquitaine
24320 Verteillac
05 53 91 60 39
mairieverteillac@wanadoo.fr

Jean-Pierre Bordier

maire
Haut de page