Meurthe-et-Moselle

En Meurthe-et-Moselle, deux communautés de communes soutiennent les initiatives citoyennes

Santé, médico-social, vieillissement

Social

Organisation territoriale, élus et institutions

Organiser une manifestation sportive ? Réunir les habitants autour d'un dîner ou d'une fête de quartier ? C'est possible grâce au fonds d'initiatives citoyennes (FIC) mis en place sur le territoire des communautés de communes du Pays de l'Orne et du Pays de Briey (Meurthe-et-Moselle). Destiné à faire émerger des projets individuels, ce dispositif vise à redynamiser la vie locale et favoriser les expériences de démocratie participative.

En 2005, les communautés des communes du Pays de l'Orne (huit communes, 23.400 habitants) et du Pays de Briey (neuf communes, 10.000 habitants) mettent en place le fonds d'initiatives citoyennes (FIC) à l'échelle de leurs deux territoires. Ce dispositif initié par le conseil général de Meurthe-et-Moselle vise à soutenir les initiatives locales des habitants et des associations afin de développer des expériences concrètes de démocratie participative. Depuis 2008, le département de Meurthe-et-Moselle compte douze FIC. Pour assurer le suivi et la coordination du FIC, chaque intercommunalité désigne une personne volontaire dans ses services.
"L'originalité de notre FIC a été de réunir deux communautés des communes. Une convention tripartite a été signée entre le conseil général et les deux communautés", souligne Claudine Casse, référent du fonds d'initiatives citoyennes à la communauté de communes du Pays de Briey.
L'association Ville Plurielle est gestionnaire des fonds, apportés pour moitié par le département et pour moitié par les deux intercommunalités (contribution proportionnelle à leur population).
Les collectivités montrent ainsi leur volonté de créer une dynamique à l'échelle des deux territoires et de favoriser les échanges et partenariats.

"L'intérêt est d'inciter les habitants à organiser des manifestations pour réunir les populations des quartiers ou des petites communes", précise Claudine Casse. En moyenne, le FIC soutient une quinzaine d'initiatives par an pour une subvention maximale de 1.000 euros par demande. En 2008 par exemple, l'aide globale s'élève à 5.110 euros. Un projet ne peut être financé plus d'une fois, le soutien étant destiné à inciter les habitants à continuer de s'impliquer dans des initiatives participatives locales.

Les habitants sont également séduits par la démarche

"Ce qui intéresse le comité de pilotage du FIC, c'est avant tout la démarche et non le projet en lui-même. Après avoir été relayé par les revues intercommunales et les retombées dans la presse locale, le dispositif est connu et les candidats viennent volontairement", explique Claudine Casse. Ils remplissent un dossier et discutent de la faisabilité de l'initiative avec le référent FIC avant de le présenter oralement devant le comité de validation composé d ‘élus, d’associations et d’habitants.
Si les associations restent les plus nombreuses à bénéficier de cette aide, les habitants ont également été séduits par la démarche. Les projets se sont diversifiés : tournoi inter-quartier, un ouvrage sur la vie d’une commune, des manifestations culturelles et artistiques, un mini festival de musique, prochainement la décoration d’un village avec des nounours confectionnés par les villageois pour les fêtes de Noël... Certains projets se renouvellent d'une année sur l'autre, comme les fêtes locales, mais ne sont financés par le FIC qu’une seule fois "par exemple, un quartier a réuni autour d'un dîner les habitants qui y ont résidé sur une durée de 50 ans. 250 participants se sont retrouvés attablés !", indique Claudine Casse.
Certains bénéficiaires ont intégré le comité de pilotage du FIC lors de ses renouvellements successifs. Les jeunes sont également partie prenante : en plus d'organiser une manifestation sur le tuning (personnalisation d'un véhicule), ils ont participé à la création d'un tournoi de boxe à l'échelle intercommunale. "Malgré un bilan positif de participation et la variété des projets menés, nous avons des difficultés à décider de la pertinence d'un dossier, explique Claudine Casse. En effet, les validations restent assez fluctuantes et n'obéissent pas suffisamment à des normes prédéfinies. Par ailleurs, le conseil général redéfinit actuellement le dispositif afin de l'orienter davantage sur des initiatives individuelles."

Laura Henimann / PCA, pour la rubrique Expériences du site Mairie-conseils 

FIC : le fonds d’initiatives citoyennes est destiné à accorder des aides financières à des habitants (organisés ou non en association) soucieux d’organiser des projets ponctuels, innovants et à budget modeste sur leur territoire. Ce dispositif a pour vocation d’encourager les habitants de notre territoire à participer activement à la vie et l’animation de leur quartier ou de leur commune en favorisant les échanges et en créant du lien social.

 

Contact(s)

Communauté de communes du Pays de Briey

40, rue Carnot
54150 Briey
03 82 20 96 22
03 82 46 19 47
Nombre d'habitants : 23400
Nombre de communes : 8
Nom de la commune la plus peuplée : Briey (4856 hab.)

Claudine Casse

Référent du Fonds d'initiatives citoyennes
claudine.casse@cc-paysdebriey.fr
Haut de page