En territoire rural vendéen, une résidence services à coût abordable (85)

Publié le
dans

Santé, médico-social, vieillissement

Social

Vendée

En octobre 2013, la commune d'Aizenay a ouvert une résidence services pour personnes âgées de 16 logements au centre-ville. Jouxtant la maison de santé, construit par un bailleur social et géré par la filiale retraite d'une mutuelle, ce projet propose en plus de l’Ehpad, une solution alternative conciliant indépendance et sécurité, financièrement accessible.

A mi-chemin entre La Roche-sur-Yon et Challans et à une demi-heure de la côte atlantique, Aizenay (8.500 habitants) connaît une croissance de population de 2% par an. Elle dispose depuis longtemps d'une large offre de services pour les personnes âgées : Ehpad, logements adaptés, portage de repas à domicile, SSIAD...
"Depuis quelques années, nous avions repéré un besoin nouveau : des personnes âgées qui souhaitaient rester dans un logement individuel tout en bénéficiant d’une présence qui les rassure au quotidien. Plusieurs résidences privées proposent ce type de prestation dans des communes, mais à des coûts élevés. Nous avons construit une offre abordable, compatible avec les revenus des retraités agricoles et artisans de notre territoire" indique le maire d'Aizenay, Bernard Perrin. En 2010, après enquête du CCAS auprès de la population, une petite équipe d’élus se met en recherche d'une offre qui répondrait à cette demande nouvelle : logement indépendant, financièrement accessible, et services de présence-sécurité.

Bailleur social pour le logement et filiale d'une mutuelle pour le service

C'est le concept proposé par la filiale retraite d'une mutuelle locale, et déjà mis en œuvre près de Nantes, qui retient l'attention des élus, car le montage proposé par deux partenaires permet des prix moins élevés qu’ailleurs. D'un côté, l’opération immobilière est portée par un bailleur social et de l'autre, l’offre de services communs est mis en place et gérée par la mutuelle. Cette dernière a calculé que pour assurer l'équilibre financier des prestations, tout en limitant les couts pour les résidents, le seuil minimum de logements d’une telle opération doit atteindre 16 ou 18 logements.
Les élus d’Alzenay sont partants, d’autant que l’opération peut être menée en parallèle avec un projet de maison de santé pluridisciplinaire ce qui diminue le coût des aménagements (voir encadré). La commune met donc à disposition le foncier pour la réalisation du projet.

22 logements, dont 16 associés à des services pour les personnes âgées

La résidence Villeneuve a ouvert ses portes en octobre 2013, avec 22 logements dont 16 réservés aux personnes âgées (4 en T2 et 2 en T3), et un appartement commun. Par ailleurs, cinq logements sont destinés à des jeunes. Tous les résidents, personnes âgées et jeunes, sont locataires de Vendée Habitat, et peuvent percevoir l'aide personnalisée au logement en fonction de leurs revenus.
Les personnes âgées s'acquittent également d'une prestation de services obligatoire de 471 euros par mois pour une personne seule et 613 euros pour un couple. Pour une personne seule disposant de 1000 euros de retraite mensuelle, le coût total, logement plus prestation une fois l'APL déduite, atteint 573 euros par mois.

Palette de services et présence sécurité géré par la mutuelle

Pour assurer les prestations de services, la mutuelle gestionnaire loue l’appartement commun de 100 m2 qui fait fonction d’espace de vie et d’animation, et salarie deux "gouvernantes". Ces dernières travaillent en alternance du lundi au vendredi de 9h à 18h et le week-end de 9h à 12h. Elles assurent une visite de sécurité tous les matins à chacun des locataires. Ceux-ci sont également équipés d'un service de téléassistance 24/24.
La résidence dispose d'un minibus pour les visites, rendez-vous, courses. Chaque après-midi, des animations sont proposées dans l'appartement commun. Les gouvernantes assurent aussi de l'aide administrative si besoin. En plus de ces services, les résidents peuvent prendre un repas par semaine dans la salle commune

Faire connaître cette offre accessible

Selon le maire, le plus compliqué finalement a été de faire comprendre à la population que ce serait un projet accessible. "C'était une première en secteur rural, plusieurs personnes nous disaient : c'est un projet intéressant mais pas pour moi. Elles ont attendu de voir pour y croire ! Dans un territoire où l'essentiel des personnes habitent en maison individuelle, nous avons aussi dû faire de la pédagogie sur la vie en appartement."
Un an et demi après son ouverture, le domicile services Villeneuve affiche complet et possède une liste d'attente. "Cette offre amène un réel bien-être sans promiscuité : c'est ce que nous disent les personnes âgées et leurs familles" conclut le maire.

Résidence services et maison de santé
Le projet global, maison de santé et immeuble de logements a été conçu par le même architecte et localisé au centre-ville sur un terrain aménagé par la ville, à proximité immédiate de la médiathèque, face à la salle polyvalente et à 300 mètres de la maison de retraite gérée par une association locale. Le bailleur social Vendée Habitat a construit l'ensemble avec des montages financiers différents pour le logement social et la maison de santé.

Claire Lelong pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info
 

Commune d'Aizenay

Nombre d'habitants :

8500

Avenue de Verdun
85190 Aizenay

Bernard Perrin

Maire
Haut de page