En un an, 230 Loudunais ont adhéré à la mutuelle solidaire créée par la commune (86)

Publié le
dans

Santé, médico-social, vieillissement

Social

Vienne

Les premiers contrats de la mutuelle solidaire, proposée par la ville de Loudun (Vienne, 7.111 habitants) à sa population, ont été signés à partir du 1er janvier 2015. Sa mise en œuvre est le résultat de plusieurs mois de recherches et d’analyses de contrats de mutuelles. En un an, 230 Loudunais ont adhéré.

"Notre démarche a débuté en juin 2014 par un courrier informant les habitants de notre démarche, accompagné d’un questionnaire", explique l’adjointe au maire en charge des affaires sociales, Laurence Mousseau. Nous avons reçu au mois de septembre, 350 réponses positives dont 60% de personnes de plus de 50 ans qui ne sont plus en activité professionnelle."

Cahier des charges très contraint au départ

Un groupe de travail constitué de quelques élus et agents du CCAS lancent les premières consultations auprès des mutuelles locales, sur la base de conditions définies en interne. "Nous souhaitions proposer aux habitants et aux personnes qui travaillent à Loudun, un seul tarif, quel que soit leur âge et sans que leur soit demandé un questionnaire de santé." Le groupe de travail se rend assez vite compte que les sociétés peinent à répondre à toutes leurs exigences, peu habituelles pour elles, et modifie les contraintes. Il définit trois niveaux de besoin : pour une personne seule, pour un couple et pour une famille quel que soit le nombre d’enfants. Les premières propositions ne donnant pas suffisamment satisfaction, les recherches s’élargissent. Après plusieurs semaines, c’est une compagnie d’assurances de Poitiers qui est finalement choisie.

Jusqu’à 100 euros d’économies mensuelles pour certaines familles

La commune est alors en mesure de proposer aux trois catégories d’habitants, quatre garanties qui vont de 45 euros (la plus basse et pour une personne) à 158 euros (la plus élevée et pour une famille). "Certaines familles, qui disposaient d’une autre mutuelle, ont fait jusqu’à 100 euros d’économies par mois."
Les 350 personnes, qui avaient répondu favorablement au questionnaire, sont invitées à une réunion publique d’information. Dès le début 2015, l’assureur tient une permanence hebdomadaire d’une demi-journée à Loudun pour la signature des contrats. "Il y a eu beaucoup de sollicitations au départ. Deux agents du CCAS ont dû seconder l’assureur durant les premières semaines." A la fin de l’année 2015, environ 230 habitants auront signé un contrat.

Investissement en temps et suivi des contrats

La démarche a demandé du temps aux élus et aux agents. Avec un bénéfice non prévu au départ : selon l’adjointe au maire, la municipalité a pu par ce biais se rapprocher d’un public plus large que celui habituellement suivi par le CCAS. "Reste qu’un tel projet nécessite un minimum de compétences dans ce domaine - nous avions un ancien assureur dans notre groupe de travail - et beaucoup de rigueur." La municipalité s’est engagée auprès des habitants à suivre de près l’évolution des tarifs chaque année. "Nous avons été clairs avec la mutuelle : tout excès pourra se traduire par un changement de prestataire", souligne l’élue. Par ailleurs, un bilan est régulièrement fait entre le CCAS et les représentants de la mutuelle, afin d’évaluer le type de soins remboursés.

Lucile Vilboux/magazine Village-L’Acteur Rural pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info

Commune de Loudun

Nombre d'habitants :

7111

1, rue Gambetta BP 65
86206 Loudun
mairie@ville-loudun.fr

Laurence Mousseau

Adjointe en charge des affaires sociales
Haut de page