Engagement associatif et mécénat boostent lefablab intercommunal de Parthenay-Gâtine (79)

Publié le
dans

Développement économique

Tourisme, culture, loisirs

Deux-Sèvres

Depuis une vingtaine d’années la ville de Parthenay voit régulièrement confirmé son label de Ville Internet. Ses initiatives en faveur du numérique ont été confortées et étendues par la communauté de communes de Parthenay-Gâtine. Exemple avec la création d’un fablab.

Dès 1996, Parthenay (10.200 habitants) a lancé son projet de "ville numérique" en créant ses premiers espaces publics numériques (EPN). Ce travail a été récompensé par le label Ville Internet en 2001. Depuis, la commune puis son intercommunalité Parthenay-Gâtine (39 communes, 38.628 habitants) ont plusieurs fois reçu la note maximale de cinq arobases. Au vu de l’importance prise par le numérique dans l’économie et la vie sociale, les élus ont ressenti la nécessité d’aller plus loin et de créer un atelier de fabrication numérique ouvert au public, autrement dit un fablab .

Favoriser les démarches de créativité du plus grand nombre

"Nous souhaitons proposer une nouvelle offre capable de favoriser les démarches de créativité", indique François Gilbert, le vice-président en charge des technologies de l’information, de la communication et des connaissances à la communauté de communes. "La constitution d’un fablab nous est apparu comme le bon outil : un espace où sont mis à disposition des équipements pilotés par ordinateur pour concevoir et réaliser différents objets (meubles, robots, prothèses, outils…). Les entrepreneurs, designers, étudiants, artistes ou bricoleurs peuvent passer rapidement et à moindre coût de la conception d’un projet à son exécution concrète."
Le premier investissement de l’intercommunalité permet d’acquérir une imprimante 3D installée dans l’un des EPN de la ville Parthenay, et d’ouvrir un atelier de fabrication numérique, qui adhère à la charte des fablab édictée par l’université américaine du Massachusetts Institute of Technology (MIT).

Création de l’association Parth’Lab : étape importante

Sous l’impulsion des enseignants du lycée Pérochon, les élèves se mettent à fréquenter le fablab à la fois dans le cadre scolaire et en dehors.
En 2013, l’appel à projet sur le développement d’ateliers de fabrication numérique lancé par le ministère de l’Économie, fournit à l’intercommunalité l’opportunité de franchir une nouvelle étape. L’association Parth’Lab, montée avec les enseignants du lycée, permet de répondre à l’appel à projets et d’impliquer des entreprises locales ainsi que la Chambre des métiers et de l’artisanat (CMA). La candidature n’est pas retenue, mais la dynamique est lancée. L’intercommunalité dote le fablab de nouveaux équipements : fraiseuse, découpeuse laser….
L’organisation et le fonctionnement du Fablab se structurent avec la participation active de l’association Parth’Lab.

Parth’lab et intercommunalité, ensemble pour accompagner des projets

Les visiteurs sont accueillis par un animateur, agent de l’intercommunalité, qui assure une permanence au fablab deux après-midi par semaine et le samedi matin.
Les plus intéressés peuvent adhérer à l’association Parth’Lab pour bénéficier d’un accompagnement plus approfondi sur leur projet, qui peut aller jusqu’au dépôt d’un brevet.
La communauté d’agglomération, très investie dans cette démarche, encourage ses membres en détectant les projets innovants et en proposant son expertise pour les mettre en place. Des ateliers sur la fabrication numérique, ainsi qu’une réunion hebdomadaire, favorisent des échanges d’expériences et de compétences sur les projets en courts. (Lire lien en fin de texte)

Investissements mesurés

Les moyens humains et financiers investis par la collectivité paraissent bien exploités au regard de l’ampleur du projet. Outre la participation de la Direction des systèmes d’information, l’un des trois agents qui animent la dizaine d’EPN de l’intercommunalité, est toujours présent sur le fablab. Le coût des locaux et des équipements pour l’ensemble des EPN, y compris le fablab, ne représente qu’un montant annuel de 6.000 euros.
La communauté d’agglomération a soutenu le lancement de l’association Parth’Lab en la finançant à hauteur de 4.000 euros l’année de sa création, puis en lui accordant 2.000 l’année suivante, et 1.000 euros en 2016. Des partenaires privés la soutiennent également (voir en fin de texte)

Pour le vice-président de la communauté de communes, "un tel projet doit s’appuyer sur une forte volonté des élus qui doivent mettre à disposition le personnel et les équipements nécessaires. Le rôle de l’association Parth’Lab et des autres partenaires est lui aussi déterminant pour faire vivre le fablab. Enfin, il faut faire preuve de patience pour laisser à chacun le temps de s’approprier l’outil."

Fablab solidaire pour les jeunes en décrochage scolaire
En lien avec une fondation privée, Parth’Lab a créé un fablab solidaire pour aider les jeunes en décrochage scolaire à concevoir un projet et à le réaliser. La fondation a versé une subvention de 13.400 euros à Parth’Lab, et mandate également un expert sur place deux jours par semaine dans le cadre d’un mécénat de compétences.
Grâce à cette aide, les jeunes sont accompagnés pour l’apprentissage de la fabrication numérique et des ressources du fablab.

Victor Rainaldi pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info

Communauté de communes de Parthenay-Gâtine

Nombre d'habitants :

38628

Nombre de communes :

39
2 rue de la Citadelle
79200 Parthenay
ccpg@cc-parthenay-gatine.fr

François Gilbert

Vice-président en charge des Technologies de l'information de la communication et des connaissances
Haut de page