Aisne

Former des secrétaires de mairie en apprentissage

Commande publique

Santé, médico-social, vieillissement

Social

La communauté de communes du Vermandois, dans l'Aisne, s'est rapprochée du conseil régional de Picardie pour proposer la mise en place d'une formation, en apprentissage, de secrétaire de mairie en milieu rural. Une première session de formation a commencé à titre expérimental en septembre 2007.

Une démarche de la communauté de communes du Vermandois (cinquante-trois communes rurales et 31.270 habitants) auprès du conseil régional de Picardie a abouti à la mise en place d'une formation en apprentissage, de niveau BTS, de secrétaire de mairie. "Nous avons entamé cette démarche après que le président de la communauté a été interpellé par des maires confrontés à l'absence de secrétaire de mairie, soit du fait de congés, soit du fait du départ du personnel en place", explique Pascal Douelle, chargé de mission à la communauté du Vermandois. "Dans cette situation, la seule solution pour les mairies est de demander une mise à disposition de personnel au centre de gestion, ce qui n'est pas toujours possible, faute de candidats. Nous avons alors réfléchi à la possibilité de créer au sein de la communauté un pôle de secrétaires de mairie qui puissent être formés, et pallier ainsi les absences et les départs prévisibles à la retraite dans les communes de la communauté."

Une convention tripartite

Marcel Leclere, président de la communauté de communes, s'est alors tourné vers le conseil régional pour proposer la mise en place d'une formation de secrétaire de mairie en apprentissage. "La région a été très réactive : j'ai fait cette proposition en avril 2007 et la première session de formation a commencé en septembre de la même année. Comme il n'existait pas de référentiel de formation de secrétaire de mairie, nous sommes partis du référentiel existant pour la formation d'assistant(e) de direction auquel s'ajoute un module de formation de secrétaire de mairie en milieu rural, dispensé par le CNFPT (Centre national de la fonction publique territoriale), grâce à une convention passée entre le conseil régional et le CNFPT. Ce module complémentaire était prêt car le CNFPT était en train de mettre au point une formation destinée aux secrétaires de mairie en poste, en milieu rural."

La communauté de communes a embauché deux apprentis "secrétaire de mairie"

La formation, ouverte aux jeunes de 18 à 25 ans, titulaires du baccalauréat, a lieu à l'Afida, centre de formation des apprentis à Saint-Quentin. Dix élèves ont été inscrits en septembre, dont neuf ont pu trouver un employeur (une collectivité) et un maître de stage (un secrétaire de mairie en place). De l'automne jusqu'en juin, les élèves sont en formation en alternance (à raison d'une semaine dans le centre de formation, et une semaine chez l'employeur) puis sont en stage chez l'employeur du 20 juin au 1er septembre.
Dans cette phase expérimentale, le coût de la formation est entièrement assumé par le conseil régional. Il reste à la charge des collectivités le seul salaire de l'apprenti (de 700 à 900 euros par mois, selon l'âge de l'apprenti).
Pour sa part, la communauté de communes du Vermandois a embauché deux apprentis qui, pour apprendre leur métier, évoluent au sein des services de la communauté ainsi que dans des communes de l'intercommunalité. "Les deux années au cours desquelles nous accueillons ces apprentis vont nous permettre d'évaluer les besoins réels, notamment en termes d'attente des communes", explique Pascal Douelle. L'idée est de constituer ensuite un pôle de trois ou quatre secrétaires qui pourraient intervenir sur des projets précis au sein de la communauté ou en remplacement dans les mairies de la communauté.

Vieillissement du personnel en place

"La seule difficulté que nous avons rencontrée dans la mise en œuvre de ce projet est due au fait que nous n'avons pas choisi la bonne année !", remarque Pascal Douelle. En effet, les apprentis ont commencé à être opérationnels dans les collectivités en début d'année 2008, peu avant l'ouverture de la période électorale...Hormis ce petit problème de "timing",  l'initiative devrait faire des émules : "Beaucoup de petites communes vont rencontrer des difficultés pour remplacer leur secrétaire de mairie, tout d'abord en raison du vieillissement du personnel en place, mais aussi parce que les très petites communes ont du mal à garder un personnel compétent, attiré par de plus grandes collectivités. Par ailleurs, la voie de l'apprentissage est très intéressante, parce qu'il existe des centres de formation à proximité et parce qu'elle ouvre à une exonération des charges sociales pour les communes qui emploient. En outre, pour les jeunes, l'apprentissage  permet de rapides débouchés professionnels".

Maryline Trassard, pour la rubrique Expériences des cites Mairie-conseils et Localtis.

Contact(s)

Communauté de communes du Vermandois

Maison de pays- Hameau de Riqueval
02420 Bellicourt
03 23 09 37 23

Pascal Douelle

Chargé de mission
pascal.douelle@cc-vermandois.com
Haut de page